Accueil ACTUALITÉS

Pont-Rouge : Ariel Henry défié par des gangs à l’occasion des 215 ans de l’assassinat de Jean -Jacques Dessalines

407

La fédération des gangs baptisée « G-9 en famille et alliés » a empêché le Premier Ministre Ariel Henry de déposer ce dimanche 17 Octobre 2021, des gerbes de fleurs au Pont-Rouge, en mémoire de Jean-Jacques Dessalines, à l’occasion de la commémoration du 215ème anniversaire de son assassinat, alors que les officiels étaient en route.Ils ont été contraints de faire marche arrière sous les balles des bandits armés, malgré les 20 millions de gourdes décaissés en leur faveur, a révélé Me Samuel Madistin sur les ondes de la radio Magik9.

Le Facteur Haïti, le 17 Octobre 2021._Une délegation d’Officiels du Gouvernement haïtien ayant à sa tête le Premier Ministre Ariel Henry, a tenté de se rendre au Pont-Rouge dans le but de faire la traditionnelle offrande florale, en mémoire du Père Fondateur de la Patrie, à l’occasion des 215 ans de son assassinat en date du 17 octobre 1806.

Cependant, la délégation n’a pa atteint son objectif, car les hommes regroupés au sein du « G-9 en famille et alliés » dont le chef de file est Jimmy Chérisier alias, « Barbecue », ex-policier de l’Unité départementale de Maintien d’Ordre (UDMO), occupaient la zone. Ils s’y installaient dans l’objectif de faire échec à l’initiative du Premier Ministre.

Pont-Rouge : Ariel Henry défié par des gangs à l'occasion des 215 ans de l'assassinat de Jean -Jacques Dessalines

En conséquence, les membres de la délégation gouvernementale ont dû abandonner et rebrousser chemin sous les balles d’individus armés.Des unités spécialisées de la police Nationale d’Haïti ont riposté, mais plume ne bouge dans le camp des bandits soupçonnés d’être des membres de G-9.

Après avoir vidé les lieux sur la pointe des pieds, le Premier Ministre Ariel Henry et d’autres membres de son gouvernement s’étaient rendus dans les jardins du Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH) afin de déposer des gerbes de fleur en mémoire de l’Empereur Jacques 1er.

Pont-Rouge : Ariel Henry défié par des gangs à l'occasion des 215 ans de l'assassinat de Jean -Jacques Dessalines
Le Gouvernement haïtien dépose une gerbe de fleur au MUPANAH, en mémoire de l’Empereur Jacques 1er/ Crédit Photo : La Primature

Selon les révélations faites tôt ce dimanche par Me Samuel Madistin sur les ondes Magik 9, le Premier Ministre a essuyé cet échec cuisant après avoir distribué 20 millions de gourdes aux bandits armés pour faciliter son accès au Pont Rouge.

Un montant qui a provoqué une division au sein de la bande à Jimmy Chérisier, a confié Me Madistin, lors de cette sortie médiatique.

Le Facteur Haïti (LFH)