Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Kidnapping : Une trentaine de personnes enlevées durant la semaine écoulée (Source : AHDDH)

111

L’Action Humanitaire et de Défense des Droits Humains (AHDDH) écrit avoir recensé une trentaine de cas d’enlèvement dans le pays durant la semaine passée.Exprimant ses vives préoccupations face à l’augmentation des rapts en Haïti, James Méralus, Président Exécutif de cette structure, appelle la police à multipler ses efforts afin de traquer les bandits pour les mettre hors d’état de nuire.

Le Facteur Haïti, le 18 Octobre 2021._ L’Action Humanitaire et de Défense des Droits Humains (AHDDH) se dit préoccupée par la remontée spectaculaire du phénomène de kidnapping qui entrave le bon fonctionnement de la société haïtienne.Dans une note de presse, le président Exécutif de cet organisme de droits de l’homme, James Méralus écrit avoir comptabilisé une trentaine de cas d’enlèvement dans le pays, la semaine écoulée, notamment dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Le cas le plus récent, précise t-il, est l’enlèvement massif le samedi 16 Octobre 2021, à Ganthier, plus précisément à La Trembley 17, d’une délégation composée de 16 missionnaires américains et un canadien travaillant en faveur de la mission réligieuse « Christian Aid Ministries », alors qu’ils revenaient d’un orphelinat.

Une action qui porte la signature du gang dénommé « 400 mawozo » opérant à Croix-des-Bouquets, selon l’organisation en question.

Haïti-Kidnapping : Une trentaine de personnes enlevées durant la semaine écoulée (Source : AHDDH)

Le même jour, souligne t-elle, des bandits armés ont assassiné, à Port-au-Prince, plus particulièrement à la rue Cameau, le policier Étienne France Richard du BLTS.Les hommes armés l’ont abattu au moment où une patrouille policière tentait de déjouer un kidnapping.

Malgré l’intervention des forces de l’odre, les kidnappeurs ont réussi le coup, se désole James Méralus.

De plus, Martissant, la Docteure Isabelle Désulma Victor a été elle aussi kidnappée par des hommes armés.Ajouter à ces enlèvements, l’Action Humanitaire et de Défense des Droits Humains (AHDDH) dit aussi avoir reçu une dizaine de plainte pour des cas non dévoilés pour le dernier week-end.

Face à cette situation, l’AHDDH exprime sa solidarité au mot d’ordre de grève et tout autre mouvement de protestation lancés par des organisations syndicales visant à dire NON contre l’insécurité dont le phénomène de kidnapping qui secoue le pays.

Haïti-Kidnapping : Une trentaine de personnes enlevées durant la semaine écoulée (Source : AHDDH)

À cet effet, l’AHDDH, en tant qu’organisation de promotion et de défense de droits humains, salue les efforts consentis par la Police Nationale d’Haïti (PNH) afin de traquer les bandits pour les mettre hors d’état de nuire.Par ailleurs, l’institution doit intensifier et multiplier ses actions afin de permettre à la population de vaquer librement à ses occupations, souhaite t-ellle.

Aussi, les resppnsables encouragent la population à collaborer avec la police afin de fournir des informations à des fins utiles devant déboucher sur de bonnes pistes.

Le Facteur Haïti (LFH)