Accueil ACTUALITÉS

Grève générale : Radiographie de la Capitale haïtienne et ses environs pour ce lundi matin

263

La nouvelle grève générale lancée par des associations syndicales de transport en commun contre l’insécurité ainsi que la rareté de carburant en Haïti, paralyse les activités scolaires, commerciales et transport en commun au niveau de la région métropolitaine de Port-au-Prince et ses environs.De très tôt, de fortes détonations d’armes de hauts calibres sont entendues à l’entrée Sud de la Capitale, notamment à Martissant.Aussi, les rues sont désertes car, des barricades et pneus enflammés y sont constatés.

Le Facteur Haïti, le 25 Octobre 2021._ « L’insécurité et la pénurie de carburant », deux fléaux auquels Haïti fait face depuis pas mal de temps.Une situation qui préoccupe les responsables des associations syndicales de transport en commun.

C’est dans cette optique que des syndicalistes ont lancé à partir de ce lundi 25 octobre 2021, un nouveau mot d’ordre de grève après celui de la semaine écoulée pour les raisons pré-citées. Ce, dans l’objectif de forcer l’État à agir.

En effet, de très tôt ce lundi, la grève générale prend chair dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et ses environs.

Haïti : Grève générale
Des rues de Port-au-Prince barricadées/ Photo de courtoisie

Dans certaines zones, des barricades et pneus enflammés ont été érigés, selon les constats de plusieurs reporteurs de l’agence qui sillonnnent les rues.

Ils confirment aussi que quelques rares véhicules et motocyclettes sont constatés. De plus, les écoles et les entreprises commerciales ferment leurs portes.

À l’entrée Sud de la Capitale, plus précisément à Martissant, des tirs d’armes ont été entendus et la tension y règne.

Grève générale : Radiographie de la Capitale haïtienne et ses environs pour ce lundi matin
Des rues désertes sous le regard passif d’un citoyen/ Photo de courtoisie.

Au niveau de la Plaine du Cul-de-Sac, plus particulièrement à « Shada », de fortes détonations à répétition sont font aussi entendre, rapporte un habitant.

Le Facteur Haïti (LFH)