Accueil INSÉCURITÉ

Haïti- Kidnapping des 17 missionnaires : Les États-Unis préviennent les gangs

634

Les États-Unis d’Amérique étudient les stratégies devant aboutir à la remise en liberté des 16 missionnaires Américains et un canadien enlevés puis séquestrés en Haïti par le gang des « 400 mawozo ».Ce lundi 26 Octobre 2021, le journal américain « Miami Herald » a rapporté que le Président Joe Biden s’implique à fond dans les démarches y relatives et a consenti des efforts.Il prévient aussi les gangs que toutes les options possibles sont sur la table.

Le Facteur Haïti, le 26 Octobre 2021._Le gang des « 400 mawozo » a enlevé le 16 Octobre dernier à Croix-des-Bouquets, 17 missionnaires dont 16 de nationalité américaine et un canadien qui revenaient d’un orphelinat à Ganthier.

En échange de leur libération, les ravisseurs ont exigé 17 millions de dollars américains à raison d’un million par tête, selon les informations rapportées la semaine écoulée par la chaîne américaine (CNN).

Onze (11) jours après, ces étrangers sont toujours séquestrés dans « une maison bien protégée, aux dires du ministre Liszt Quitel », alors que le nommé « Lanmò san jou », chef de file des « 400 mawozo », menaçait de les exécuter si sa demande n’est pas satisfaite.

Haïti- Kidnapping des 17 missionnaires : Les États-Unis préviennent les gangs

Préoccupé par la situation de ces personnes, notamment les enfants, le Président américain Joe Biden s’est directement engagé dans une lutte afin de les permettre de recouvrer leur liberté.C’est ce qu’a rapporte ce mardi, le journal américain Miami Herald.

Le média a révélé que la Maison Blanche prévient les gangs que : « Toutes les options possibles sont sur la table pour libérer les missionnaires ».Or, un Député américain avait déjà opté pour un front militaire ou policier pour libérer les otages sans verser de rançon.

Selon le Conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, le Président Joe Biden continuait d’être informé quotidiennement de la situation des otages qui travaillent pour la mission religieuse « Christian Aid Ministries », a-t-il confié au journal.

Haïti- Kidnapping des 17 missionnaires : Les États-Unis préviennent les gangs

M.Jake Sullivan a aussi fait savoir qu’il donne personnellement une mise à jour sur cette question chaque jour au président Biden, qui s’intéresse profondément à ce que nous ramenons chacune de ces personnes à la maison en toute sécurité.

À rappeler que lors de son entretien à Wall Street Journal, le Ministre de la Justice et de la sécurité publique Liszt Quitel a avait déclaré que les négociations devant aboutir à la liberation des otages seront longues.

Le Facteur Haïti (LFH)