Accueil SANTÉ

Rareté de carburant : Le RENAGSANG s’inquiète du manque d’intérêt exprimé par les autorités sanitaires envers les hôpitaux

34

Le Réseau National des Groupes Sanguins de Négatifs (RENAGSANG), organisme de promotion du droit à la santé et à la vie dit constater avec tristesse la légèreté avec laquelle les autorités sanitaires du pays minimisent les alertes au secours de plusieurs hôpitaux du pays.Ces institutions sont dans l’impossibilité de tenir leurs engagements envers les malades en raison de la pénurie de carburant, regrette Nancy Lainé, Coordonnatrice Générale du RENAGSANG qui lancre un cri d’alarme

Le Facteur Haïti, le 26 Octobre 2021._La pénurie de carburant à laquelle le pays fait face affecte bon nombre d’hôpitaux dans le pays.La situation de ces institutions qui reçoivent des malades chanque jour attire l’attention du Réseau National des Groupes Sanguins de Négatifs (RENAGSANG).

Dans une note portant la signature de la Coordonnatrice Générale, Nancy Laine, le RENAGSANG s’interroge sur la responsabilité du ministère de la santé publique et de la population face à cet état de fait.La responsable s’indigne du fait qu’en dépit des SOS lancés, aucune intervention à date n’a été faite de la part des personnes principalement concernées devant s’assurer du fonctionnement réguliers de tous les hôpitaux du pays.

Exprimant se vives préoccupations, l’institution de demande si le pays est en face d’un ministère de la santé et de la population incapable de se montrer à la hauteur de sa tâche ou en présence d’un ministre de santé qui se contente de jouir les privilèges liés à son poste?

Rareté de carburant : Le RENAGSANG s'inquiète du manque d'intérêt exprimé par les autorités sanitaires envers les hôpitaux

Face cette réalité, le RENAGSANG s’est dit conscient que le contexte est toutefois difficile et que le pays traverse une crise générale.Cependant, elle dit croire que l’État doit garantir quels que soient les moyens, le droit à la santé des citoyens.

Au regard de toutes les considérations liées à la situation actuelle, le RENAGSANG invite particulièrement les autorités sanitaires à tout mettre en oeuvre pour que les hôpitaux gardent ouvertes leurs portes dans l’intérêt des patients et de leurs familles en proie à de grandes inquiétudes relatives à la survie de leurs proches, écrit Nancy Lainé..

Le Facteur Haïti (LFH)