Accueil ACTUALITÉS

Anse-à-Pitres : Révocation de 4 employés du SEMANAH suite au nauffrage à Marigot du Bateau Éclésias

121

Quatre (4) employés du Service Maritime et de Navigation d’Haïti (SEMANAH), travaillant dans la Commune d’Anse-à-Pitres, ont été révoqués par le Directeur Général de l’institution, Eric Junior Prevost, lors d’une visite de renseignement à Marigot.Ils sont reprochés de négligence après le nauffrage hier samedi 30 Octobre du Bateau Éclésias, dans la rade de « Djomoun », dans Sud’Est du pays.

Le Facteur Haïti, le 31 Octobre 2021._Une vingtaine de personnes ont perdu la vie hier samedi 30 Octobre 2021, lors du nauffrage du Bateau Éclésias, au large de « Djomoun », après avoir laissé Anse-à-Pitres pour se rendre à Marigot pour la livraison de marchandises.

Après le drame, une délégation du Service Maritime et de Navigation d’Haïti ayant à sa tête le Directeur Général Eric Junior PRÉVOST, sous les instructions du Premier ministre Ariel Henry, a été dépêchée sur les lieux. Cette visite avait pour objectifs, d’abord de recueillir des informations autour de l’évènement.Et ensuite, d’apporter du soutien aux familles victimes et celles des survivants.

À son arrivée, le Directeur Général du SEMANAH, accompagné des autorités locales a visité les lieux afin de compiler des informations sur les causes de ce nauffrage meurtrier.Présent lors de cette visite, le maire de Marigot René Daneau a déclaré que le bateau a coulé suite à un surcharge causé par la quantité de marchandises à son bord.En conséquence, plusieurs personnes sont mortes noyées, alors que d’autres sont portées disparues, se désole t-il.

Anse-à-Pitres : Révocation de 4 employés du SEMANAH suite au nauffrage à Marigot du Bateau Éclésias
Rencontre entre le Directeur Général du SEMANAH, Éric Junior Prévost et les autorités du Sud’Est après le nauffrage le samedi 30 octobre 2021, du Bateau Éclésias à Marigot/ Photo : SEMANAH

Le numéro 1 de ladite Commune a donné garantie que grâce aux efforts des secouristes du SEMANAH et de la Protection Civile, les recherches se poursuivront afin de donner un bilan définitif.

De son côté, le Directeur Général du SEMANAH, Éric Junior Prévost a exprimé sa désolation après avoir constaté tant de pertes en vies humaines suite à cette tragédie.Selon lui, cela s’est produit à cause de la négligence et le comportement irresponsable des employés du SEMANAH à Anse-à-Pitres, ajoutant qu’un attitude contraire pourrait éviter au pays cet évènement.

En revanche, il a décidé de révoquer 4 membres du SEMANAH à Anse-a-Pitres.Quant au Capitaine et le propriétaire du bateau Éclésias, des poursuites judiciaires seront entamées contre eux, a fait savoir Eric Junior Prévost.

Haïti : le gouvernement à Pied d'œuvre dans le Sud'Est
Les autorités haïtiennes s’entretiennent autour du nauffrage/ Photo : SEMANAH

En réaction, la décision du responsable est saluée par le secrétaire Général de la Délégation départementale du Sud-Est, M. Frantz Magélland Pierre-Louis.Ce dernier a exprimé toute sa satisfaction par rapport à des nouvelles dispositions prises par les responsables du SEMANAH lors de cette visite dans le Sud’Est.

En fin de compte, il a proposé aux responsables d’organiser des pourparlers avec les autorités départementales, communales et locales autour du transport maritime dans la région du Sud-Est.

Le Facteur Haïti ( LFH)