Accueil POLICE

Rareté de carburant : Les policiers en « uniforme » sont interdits d’accéder aux files d’attente dans les pompes

171

La rareté de carburant persiste dans le pays, alors que tout le monde en a grand besoin dont les policiers et policières. Cependant,  »il est formellement interdit aux policiers d’utiliser leur informe de service pour faire la queue dans des pompes à essence, prévient le responsable du Groupe d’Intervention de la Police Nationale d’Haïti (GIPNH / SWAT) dans une note datée du 3 novembre 2021.

Le Facteur Haïti, le 3 Novembre 2021._Le responsable du Groupe d’Intervention de la Police Nationale d’Haïti (GIPNH/ SWAT) lance une mise en garde à ses protégés face à la pénurie de carburant qui perdure en Haïti.

Dans une note portant sa signature, il prévient au personnel policier qu’il est formellement interdit d’utiliser leur uniforme de service pour la faire la queue dans des pompes à essence afin de s’en approvisionner.

En conséquence, le responsable précise pour les policiers de la SWAT TEAM que « tous contrevenants à cette décision seront passibles à des sanctions displinaires.Et ce, de dernières rigueurs », peut-on en lire.

Rareté de carburant : Les policiers en "uniforme" sont interdits d'accéder aux files d'attente dans les pompes

Cette décision survient suite à la vulgarisation d’une photo montrant des agents de la police nationale d’Haïti se sont mis à tour de rôle dans une ligne tenant en main des « gallons jaunes » en quête du pétrole dont la distribution se faite au « compte-gouttes ».

Entre temps, un gallon de gazoline se vent actuellement à des fins illicites jusqu’à 2500 gourdes dans certaines régions d’Haïti, lors qu’il y a environ 3 jours depuis les gangs kidnappent à Martissant, entrée Sud de Port-au-Prince, pas moins de six (6) camions-citernes.

Le Facteur Haïti ( LFH)