Accueil EDUCATION

Cap-Haïtien : « P4H Global » prône une nouvelle Haïti à travers une éducation de qualité

115

L’organisation non- gouvernementale « P4H Global » siégeant au Cap-Haïtien, espère une nouvelle Haïti, à travers une éducation de qualité. Pour y parvenir, elle entend passer par la formation des enseignants.Car, selon les responsables de cette structure, les apprenants représentent les poumons, la base même de l’éducation.

Le Facteur Haïti, le 5 Novembre 2021._
Dans une rencontre avec la presse, le Jeudi 04 Novembre 2021, les responsables de l’organisation P4H, ont présenté cette structure et fait état de différentes activités réalisées ainsi que les nouvelles perspectives.

Hormis des formations fournies aux enseignants avec une méthode participative en vue de mettre les élèves au centre de la formation, les dirigeants du P4H Global ont parlé du programme  » PWONA(Pwofesè Nasyonal Ane) » deuxième édition.

PWONA c’est un programme qui vise à encourager les professeurs à travers le territoire national par un prix excellent et l’opportunité de présenter Haïti dans d’autres pays.

Selon le directeur exécutif du P4H Global, Joseph Émilès, l’objectif premier est de toucher la majorité des éducateurs Haïtiens sur la nécessité d’appliquer une approche éducative basée sur les élèves qui sont le futur de la société .

Cap-Haïtien : "P4H Global" prône une nouvelle Haïti à travers une éducation de qualité

« Le diagnostic des différentes écoles admises dans le projet, la formation en faveur des directeurs, enseignants et parents d’élèves, observation des professeurs dans les salles de classe, coaching direct et à distance pour les, sont les différents Axes d’interventions du Projet P4H Global de Mme Shéda Dolcé, responsable du département d’observation et coaching au niveau de l’organisation.

D’un autre côté, le directeur de P4H Global, Émilès Joseph informe que l’objectif second est d’encadrer les enseignants et les sensibiliser sur la nécessité d’adopter une approche éducative centrée sur l’élève. Car selon lui, les élèves sont le futur de la société.

« Nous croyons qu’aucun pays ne peut se développper sans éducation, Mais une éducation de qualité » a déclaré madame Berthrude Isaac co-Fondatrice du P4H Global Pour elle, cette éducation doit transformer l’humain qui, de son côté, changera son environnement et Haïti toute entière.

Rappelons que le PWONA de l’année dernière avait été remporté par le professeur Yves André Vilvain du département Plateau Central.
Cette année, 100 professeurs par département auront la chance de postuler pour ce grand prix.

Le Facteur Haïti (LFH)