Accueil SOCIÉTÉ

Haïti-Distribution du carburant : Des automobilistes envahissent les pompes suite à la trêve des gangs

171

Suite à la trêve d’une semaine accordée par la fédération des gangs « G9 en famille et alliés », plusieurs dizaines d’automobilistes portant des gallons jaunes, ont été constatés dans de longues files ce dimanche 14 novembre 2021 pour s’approvisionner en carburant dans les stations de distribution de la Capitale d’Haïti et ses environs.Cet empressement fait aussi suite à l’annonce faite vendredi par l’Association Nationale des distributeurs des produits pétroliers (ANADIPP) relative à la livraison de l’essence.

Le Facteur Haïti, le 14 novembre 2021._La Capitale haïtienne était garnie de personnes ce dimanche, pour la plupart des chauffeurs et automobilistes en quête de carburant dont la distribution a commencé 48 heures après la « trêve » annoncée par le chef de file du gang G9 , Jimmy Chérisier , alias Barbecue.

Selon les constats, certaines rues étaient complètement bloquées, d’autres ont vu le trafic paralysé par l’afflux de voitures et de motos dans les pompes à la recherche d’essence qui fait défaut depuis plusieurs semaines.

Haïti-Distribution du carburant : Des automobilistes envahissent les pompes suite à la trêve des gangs

Cette livraison a commencé 24 heures après que les camions-citernes aient distribué le carburant à toutes les pompes, selon le calendrier communiqué hier par le ministère du Commerce et de l’Industrie.

Vendredi dernier, le porte-parole du G9, l’ancien policier Jimmy Chérisier, sur lequel pèse un mandat d’amener, a déclaré 8 jours de « trêve, soit jusqu’au 18 novembre pour faciliter l’approvisionnement des stations-services et d’autres institutions dans le besoin ».

Dans différentes communes du département de l’Ouest, notamment à Port-au-Prince, Delmas et Pétion-Ville, entre autres, des pompistes livrent l’essence aux consommateurs qui se se bousculaient pour faire bouger les lignes.

Haïti-Distribution du carburant : Des automobilistes envahissent les pompes suite à la trêve des gangs

En guise de réaction, des bénéficiaires se réjouissent de la fin de leur calvaire après plusieurs semaines et se sont adressés aux autorités gouvernementales.

« C’est une bonne nouvelle pour toutes les couches du pays qui ont beaucoup souffert de cette pénurie.Tout le monde souhaite que l’État assume cette fois-ci ses responsabilités », a déclaré un chauffeur interviewé au bas d’une pompe de la Capitale.

La distribution du carburant devra continuer durant cette semaine afin que toutes les pompes et d’autres institutions s’en approvisionnent.

Le Facteur Haïti (LFH)