Accueil INSÉCURITÉ

États-Unis : Assassinat d’un rappeur de 36 ans dans un magasin à Memphis

396

Le rappeur américain de 36 ans, Adolph Robert Thornton Jr dit « Young Dolph » a été assassiné dans la soirée du mercredi 17 novembre 2021, dans un magasin de cookies situé à Memphis.Une caméra de l’entreprise a filmé les 2 assaillants qui ont commis le crime, alors que l’artiste avait déjà survécu à 2 fusillades en 2017, ont rapporté plusieurs médias américains.

Le Facteur Haïti, le 18 Novembre 2021._Deuil au sein du secteur musical américain suite à l’assassinat par balles du rappeur « Young Dolph », âgé de 36 ans. Selon ce que rapportent certains médias locaux, l’action s’est produite mercredi soir dans un magasin de coockies, à Memphis, aux États-Unis.

Toujours selon les médias américains, le crime a été orchestré par deux individus armés qui ont été filmés par une caméra du magasin à l’intérieur duquel se trouvait le rappeur pour faire des emplettes.

États-Unis : Assassinat d'un rappeur de 36 ans dans un magasin à Memphis

Après l’avoir abattu, ses assassins ont pris la fuite, a confié un membre de l’entreprise à la police qui, jusqu’à ce jeudi matin, a précisé dans un communiqué ne pas disposer d’informations sur les suspects.

Le défunt rappeur Young Dolph, né à Chicago et élevé à Memphis, est connu notamment pour son titre « 100 Shots » et autres tubes, tels « Major, et son album Rich Slave sorti en 2020 s’était fait une belle place au classement musical Billboard 200 ».

États-Unis : Assassinat d'un rappeur de 36 ans dans un magasin à Memphis

Dans le passé, le rappeur de 36 ans avait été déjà visé par deux fusillades contre lesquelles il a réchappé en 2017 dont l’une à Charlotte, en Caroline du Nord, pendant laquelle sa voiture avait essuyé une centaine de tirs selon les médias américains et l’autre à Los Angeles où il avait été atteint par trois balles.

En réactions, de nombreuses célébrités du monde du rap ont fait part de leurs condoléances sur les réseaux sociaux dont le rappeur américain Gucci Mane qui s’est dit « dévasté ».

Le Facteur Haïti (LFH)