Accueil ACTUALITÉS

Artibonite : 3 victimes par balles au Bureau du CRLDI des Gonaïves

Photo d'illustration/ Archives

Au moins trois (3) personnes dont une femme sont touchées par balles ce lundi 17 Avril 2023 au local du Centre de Réception et de Livraison de Documents d’Identité (CRLDI) des Govaïves, chef-lieu du département de l’Artibonite. Elles sont victimes suite aux échauffourées éclatées entre un policier et des civils armés réputés proches du chef rebelle de Décahos, Paulda Guerrier.

LE FACTEUR HAÏTI, le 17 Avril 2023._Du sang a coulé en milieu de journée du lundi 17 Avril 2023, aux Gonaïves. Selon des informations confirmées par le Délégué Wisly Jean, trois (3) blessés par balles sont recensés au Bureau du CRLDI de la Cité de l’indépendance, sis à Décahos.

Ces victimes résultent d’une altercation entre un police affecté à l’Unité Départementale et de Maintien d’Ordre (UDMO) des Gonaïves et des civils armés identifiés comme des alliés du chef rebelle de Décahos, Paulda Guerrier.

Le Délégué accusé le policier en question d’être l’instigateur de la situation de tension qui a secoué la boîte. Cependant, le responsable ne mentionne pas la présence de Paulda Guerrier et ses alliés armés audit Bureau, alors qu’ils ont été vus par tous et toutes, selon nos informations.

Photo d’illustration/ Archives

Selon Wisly Jean, l’agent de l’UDMO qui avait témoigné de son impatience relative aux suivis de deux dossiers qu’il a soumis aux responsables, a dégainé son arme et fait 3 victimes.

Cependant, le responsable ne mentionne pas la présence de Paulda Guerrier et ses alliés audit Bureau, alors qu’ils ont été vus par tous et toutes, selon nos informations.

En conséquence à cet incendie déplorable, les portes du Bureau du Centre de Réception et de Livraison de Documents d’Identité (CRLDI) dans la Cité de l’indépendance ferme ses portes, apprend la rédaction de l’agence.

Emmanus Barthélémy, l’une des victimes par balles au CRLDI des Gonaïves / Crédit Photo : Anonymat

La tension avait monté d’un cran au sein du Bureau du CRLDI des Gonaïves quelques heures après la publication d’une note d’avertissement des dirigeants de la Coordination de Recherche pour le Développement de Décahos (COREDED) et ceux du Comité de Surveillance de l’immigration et de l’Émigration des Gonaïves.

À travers ladite note, les signataires dont Paulda Guerrier avaient demandé aux responsables d’annuler les mesures imposées aux gens fréquentant l’espace pour des demandes de documents. Et ce, disent-il pour faciliter la tâche aux membres de la population de déposer leurs pièces.

En plus de l’annulation exigée, les personnes signataires avaient déjà opté pour la fermeture de la boîte en signe de protestation contre les mauvais traitements infligés aux demandeurs de documents d’identité.

Or, le 31 Mars 2023, le Premier Ministre Ariel Henry avait lancé une plateforme de Demande de Documents en Ligne (DELIDOC) afin de diminuer l’affluence de gens devant les CRLDI du pays. Environ 18 jours après, ce pari tenté par le gouvernement reste encore une farce.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)