Accueil ACTUALITÉS

Assassinat de Jovenel Moïse : Ariel Henry réagit aux révélations des médias américains

710

Le Premier Ministre Ariel Henry a réagi ce vendredi 11 février 2022 , après sa rencontre avec les signataires de l’Accord Montana, aux articles publiés dans les colonnes des médias américains dont le NEW YORK TIMES et la chaîne CNN, selon lesquels il avait participé dans la planification de l’assassinat du Président Jovenel Moïse. Selon le chef du gourvernement, ces publications relèvent d’une « machination politique » provenant d’un même laboratoire dont l’objectif est « d’assassiner » son caractère pour avoir occupé ce poste. Minimisant ces allégations, il dit prioriser l’entraide judiciaire pour faire luire la lumière sur cette sale affaire.

LE FACTEUR HAÏTI, le 11 février 2022._Le Premier Ministre Ariel Henry a rencontré ce vendredi 11 février 2022, les membres du Bureau de Suivi de l’Accord Montona afin de discuter de la crise à laquelle le pays fait face. Au terme de la rencontre, le chef du gouvernement de facto qui a répondu aux questions des journalistes de différents médias, s’est prononcé sur plusieurs sujets qui défraient la chronique, notamment le dossier relatif à l’assassinat du Président Jovenel Moïse dans lequel il a accusé d’implication.

D’entrée, le locataire de la Primature Haïtienne a passé en revue les articles publiés dans les colonnes des médias américains tels que : NEW YORK TIME et CNN l’accusant d’être l’un des suspects dans l’assassinat du chef de l’État.

Sans passer par quatre chemins, le Premier Ministre a qualifié ces révélations de « machinations politiques » fabriquées dans un même laboratoire dans l’unique objectif de ternir son imager ou « d’assassiner » son caractère en raison du fait qu’il occupe ce poste.

Assassinat de Jovenel Moïse : Ariel Henry réagit aux révélations des médias américains
Ariel Henry, Premier Ministre d’Haïti / Crédit Photo : La Primature Haïtienne

En fait, malgré l’enregistrement vocal du juge Garry Orélien dont la chaîne américaine CNN dit disposer, Ariel s’en lave les mains.

« Aucun juge ne m’a jamais appelé, voire m’inculper a ce sujet.Les agents de la FBI , non plus », a déclaré le Premier Ministre qui persiste et signe qu’il n’est pas impliqué ni de loin ni de près dans l’assassinat du Président, en réponse à une question lancé par le journaliste Hervé Noël de la radio Kiskeya.

Pour tenter de dissiper les nuages, Ariel Henry a laissé entendre que son téléphone portable est enregistré. Par conséquence, toutes ses conversations téléphoniques avec quiconque les sont aussi, a-t-il fait savoir.

Assassinat de Jovenel Moïse : Ariel Henry réagit aux révélations des médias américains
Jovenel Moise, Ex Président de la République d’Haïti / Crédit photo : ONU

En ce qui concert le rapport d’enquête de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCP) autour du crime, Ariel Henry ne l’a jamais lu nulle part depuis sa publication, a en croire ses dires. Il dit n’attendre que le résultat final de l’enquête ouverte, identifiant clairement les auteurs et complices dans le crime. Pour y arriver, le neuro-chirurgien informe que le gouvernement va prioriser « l’entraide judiciaire » pour assister le prochain juge qui sera en charge du dossier.

À travers son gouvernement, il dit réitérer sa volonté de tout mettre en œuvre afin que justice soit rendue à Jovenel Moïse. À cet effet, il dit entendre aussi solliciter l’appui et le support technique de la communauté internationale dans le cadre de, ajoutant que tôt au tard la vérité sera dévoilée et connue de tous et de toutes.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)