Accueil CRIMINALITÉ

Assassinat de Jovenel Moïse : Condamné à la prison à vie, John Joël Joseph s’excuse auprès de la Nation et la famille Moïse

918
John Joël Joseph lors de son extradition aux États-Unis/ Crédit photo : Miami Herald

Plaidé coupable de l’assassinat du Président Moïse en Octobre 2022, l’ancien Sénateur haïtien John Joël Joseph est condamné à la prison à vie, aux Etats-Unis, le mardi 19 Décembre 2023, par un tribunal fédéral de Miami. L’ancien Parlementaire qui a nourri les espoirs de devenir Premier Ministre dans le Gouvernement d’après, a avoué avoir fourni des véhicules aux mercenaires pour orchestrer l’assassinat et révélé avoir participé à plusieurs rencontres visant à planifier le crime. En guise de méa culpa, il s’excuse auprès de la Nation, la famille du Président Moïse et à ses proches.

LE FACTEUR HAÏTI, le 19 Décembre 2023._Condamnation à la prison à vie, aux États-Unis, d’une 3ème personne plaidée coupable dans le cadre de l’enquête relative à l’assassinat du Président Jovenel Moïse, le 7 Juillet 2021.

Il s’agit de l’ancien Sénateur haïtien John Joël Joseph. L’ancien Parlementaire, après avoir plaidé coupable de l’assassinat du 58ème Président haïtien, a été condamné par un tribunal fédéral de Miami.

John Joël Joseph aura à passer le reste de sa vie en prison pour avoir participé à plusieurs rencontres de planification du plan d’assassinat et aidé les conspirateurs à trouver des véhicules pour l’exécuter.

John Joël Joseph lors de son extradition aux États-Unis/ Crédit photo : Miami Herald

Lors de l’audience devant aboutir à la prononciation de la sentence à son encontre par le juge fédéral José E. Martínez, l’ancien Sénateur John Joël Joseph lui a demandé d’avoir pitié de lui. Ajouter à cela, il s’est excusé auprès de la Nation haïtienne, la famille Moïse et auprès des proches du Président assassiné.

Selon John Joël Joseph, son intension ne consistait pas en l’assassinat de l’ancien patron d’Agritrans. « Je ne voulais pas que le Président soit tué, mais de préférence de le traduire par devant la justice pour sa mauvaise gestion du pays.Il s’est avéré que le plan a été dépassé et incontrôlable. Le plan a changé pour tuer le Président, mais cela n’a jamais été mon intention. Cependant, je ne pouvais pas m’opposer à son assassinat sous peine subir le même sort», a-t-il expliqué, ont rapporté plusieurs médias américains, dont Reteurs.

Haïti-Justice : Des avis de recherche décernés dans le cadre de l'assassinat du Président Jovenel Moïse
John Joël Joseph, ancien Sénateur de la République/ Crédit photo : Internet

John Joël Joseph, après l’Haïtiano-Chilien Rodolphe Jarr et l’ancien officier de l’armée colombienne, German Rivera, est le 3ème suspect condamné à la prison à perpétuité, aux États-Unis, pour son implication dans le crime.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)