Accueil INTERNATIONAL

Assassinat de Jovenel Moïse : Le Congrès américain accorde 3 mois au Département d’État pour produire un rapport détaillé sur le crime

321

Six (6) mois après l’assassinat tragique du Président Jovenel Moïse survenu dans la soirée du 6 au 7 juillet 2021 , en son domicile sis à Pèlerin 5 , le Congrès américain s’est prononcé hier jeudi 13 janvier 2022 , sur le crime. En vue d’en faire luire toute la lumière , l’institution américaine exige en l’espace de 3 mois du département d’État , un « rapport censé » et une «description détaillée» des circonstances autour de l’execution du 58ème président d’Haïti, rapporte le journal français Le Figaro.

Le Facteur Haïti , le 14 janvier 2022._Un Commando armé composé d’ex-militaires Colombiens et des Américains d’origine haïtienne ont assassiné dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021, à Pèlerin 5 , commune de Pétion-Ville, le Président haïtien Jovenel Moïse.

Six (6) mois après , son meutre défraie encore la chronique suite aux arrestations des suspects tels que : Antonio Palacioas Palacios et Rodolphe Jaar, entre autres.

Rodolphe Jaar, un des suspects dans l’assassinat du Président Jovenel Moïse

Hier jeudi, le Sénat américain s’est penché sur ce dossier brûlant. En effet , le Congrès américain a adopté une loi selon laquelle il a octroyé trois (3) mois au Département d’État pour produire un « rapport censé » , capable de fournir une «description détaillée» des circonstances autour de cet assassinat, selon les informations rapportées par plusieurs médias entrangers dont le journal Le Figaro.

Selon le média précité , ce rapport doit aussi examiner « s’il y a eu une quelconque ingérence dans l’enquête officielle sur le meurtre du président et si l’un de ses auteurs a pu être employé par le gouvernement américain par le passé », peut-on lire.

Le défunt président Jovenel Moïse et l’ancienne Première Dame Martine Moïse / Crédit photo: Google

Cette demande du Sénat américain fait suite aux révélations fracassantes du suspect Rodolphe Jaar qui, lors d’une interview à New Yok Times, a déclaré que l’actuel Premier Ministre , en la personne d’Ariel Henry aurait des liens étroits avec le nommé Félix Badio Joseph et les deux hommes se sont parlés à plusieurs reprises avant et après la mort du président.

Aussi , lors de cet entretien Rodolphe Jaar a avoué avoir aidé à planifier et financier l’assassinat de Jovenel Moïse, avait rapporté le New York Times dans son article.

Le Facteur Haïti (LFH)