Accueil CRIMINALITÉ

Attaque armée contre les locaux du RNDDH : La FJKL y voit une tentative pour réduire au silence les organismes des droits humains

387

Des individus armés ont attaqué le 18 Août dernier, les locaux du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) où des impacts de balles sont constatés dans la barrière principale du bâtiment logeant l’organisme des droits de l'homme. En réaction, la Fondation Je Klere (FJKL), dans un communiqué publié le mercredi 23 Août 2023, a dénoncé cet acte d’intimidation qui vise à réduire au silence les défenseurs des droits humains.

LE FACTEUR HAÏTI, le 24 Août 2023._Dans ledit communiqué, la Fondasyon Je Klere (FJKL) dit exprimer ses vives préoccupations du fait que cette attaque a été survenue dans un moment où les gangs armés imposent leur loi à la population civile sans défense, sans s’inquiéter et sans aucune réaction des autorités établies.

De l'avis de la FJKL, il s'agit d'un acte d’intimidation qui vise à réduire au silence les défenseurs des droits humains.

L'Organisation de défense des droits humains en a profité pour dénoncer les graves menaces qui pèsent sur la liberté d’expression en Haïti.

Attaque armée contre les locaux du RNDDH : La FJKL y voit une tentative pour réduire au silence les organismes des droits humains

De ce fait , la FJKL dit condamner cet acte qu'elle a qualifié d'odieux et inacceptable.

"Le climat de terreur instauré depuis quelque temps dans le pays, sciemment entretenu par les pouvoirs publics, sape les bases de l’État de droit et remet en question les acquis démocratiques du peuple Haïtien", a dénoncé l'organisation

Ainsi, elle dit renouveler au peuple Haïtien son engagement dans ce grand combat pour la Démocratie. "Non`à la gangstérisation du pays ! Non au retour du fascisme! Non au retour de la pensée unique! Oui au pluralisme des idées! Oui au respect des libertés fondamentales!", a t-elle écrit.

Attaque armée contre les locaux du RNDDH : La FJKL y voit une tentative pour réduire au silence les organismes des droits humains

Enfin de compte, la Fondasyon Je Klere (FJKL) enjoint les autorités publiques à identifier, rechercher et traduire en justice les auteurs de cet acte criminel et demande aux militants du RNDDH de ne pas se laisser intimider.

Aussi faut-il rappeler qu'en 2018, pareille attaque avait déjà été perpétrée contre les locaux du RNDDH.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)