Accueil ACTUALITÉS

Cabaret : La police accusée d’exécuter un revendeur de carburant de 18 ans associé au gang « 400 mawozo »

725

Un revendeur de carburant du nom d’Ednès Lebreton a été exécuté le dimanche 21 Août 2022, à Cabaret, Commune du département de l’Ouest d’Haïti. Selon la sœur de la victime, l’action est l’œuvre des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) affectés au commissariat de ladite Commune, accusant le jeune homme d’être membre du gang 400 mawozo de Croix-des-Bouquets.

LE FACTEUR HAÏTI, le 23 Août 2022._Des agents de la police nationale d’Haïti cantonnés au Commissariat de Cabaret sont accusés d’avoir exécuté sommairement, le 21 Août 2022, un jeune homme identifié sous le nom d’Ednès Lebreton.

Selon des proches de la victime qui intervenaient ce mardi 23 Août 2022, au journal « PREMYE OKAZYON » de la Radio Caraïbes FM, le drame s’est produit dans la localité appelée « Ruelle Piquette ».

Ces derniers ont déclaré que la police a accusé Ednès Lebreton, d’être un membre du gang « 400 mawozo » de Croix-des-Bouquets.Des allégations qu’ils ont rejetées d’un revers de main.

Âgé seulement de 18 ans, la victime est un revendeur de carburant, a confié l’une de ses sœurs à Caraïbes FM.

Cabaret : La police accusée d'exécuter un revendeur de carburant de 18 ans associé au gang "400 mawozo"

À en croire les déclarations faites par la sœur du jeune homme, Ednès s’était agenouillé devant les agents de l’ordre, leur demandant de vérifier son téléphone portable pour voir s’il existe effectivement des liens entre lui et les membres du gang précité. Malgré son obéissance, les policiers ont passé de la parole aux actes, se désole t-elle.

Quatres (4) autres individus qui étaient dans le viseur de la police ont pris la fuite, selon les interviewés.

Après le crime, la sœur rapporte qu’un policier à déposé à côté du cadavre une arme artisanale, prétextant qu’elle était en possession du jeune homme.Après le constat d’un juge de paix, une plainte a été déposée contre les assassins.

De plus, un sit-in de protestation est prévu cette semaine devant le Commissariat de Cabaret afin de dénoncer l’assassinat d’Ednès Lebreton et réclamer justice en sa faveur, a conclu l’avocat de la famille, en la personne de Me Bazile Pierre-Larnage.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)