Accueil SOCIÉTÉ

Cap-Haïtien : 55 détenues bénéficient de l’aide des associations de femmes

90

L’organisation des femmes Solidaires (OFASO) se solidarise des détenues à la prison civile du Cap-Haitien. Ainsi, hier mercredi 9 Mars 2022, à l’occasion de la commémoration de la journée internationale des droits de la femme, en collaboration avec d’autres organisations de femmes de la ville dont Association des femmes Soleil d’Haïti (AFASDA) et Association des Femmes de Madeline (AFM), a offert des Kits alimentaires et hygiéniques à ces dernières.

LE FACTEUR HAÏTI, le 10 Mars 2022._En effet, « chaque année l’organisation pense aux femmes démunies. Aujourd’hui, nous avons accordé la priorité à celles qui sont incarcérées » a expliqué la coordinatrice d’OFASO, Nadège Pierre.

Elle a profité de l’occasion pour lister les doléances des ce prisonnières afin d’en faire le suivi aux responsables concernés », a-t-elle promis.

De son côté, Madame Elvire Eugène la Directrice exécutive de l’AFASDA a laissé entendre que la lutte pour faire respecter les droits des femmes est commune. Pour cela, il faut une très large unité entre la gente féminine, croit-elle.

Cap-Haïtien : 55 détenues bénéficient de l'aide des associations de femmes

Dans cette même veine, elle annonce qu’une batterie d’avocats est disponible à son bureau pour défendre les femmes démunies et celles victimes de toutes sortes de violences.

À rappeler que usieurs organisations de femmes à travers la ville ont réalisé, le 8 mars écoulé, des activités en l’honneur des femmes et réclamé le respect absolu de leurs droits. AFASDA, quant à elle, a réalisé une marche Pacifique au parc industriel Caracol pour dénoncer lfes abus sexuels dont victimes les travailleuses.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)