Accueil ACTUALITÉS

Cap-Haïtien : Grève générale, manifestation et funérailles symboliques d’Ariel Henry, des Capois sortent de leurs gonds

800
Img 20240129 Wa1497
Funérailles symboliques du Premier Ministre Ariel Henry au Cap-Haïtien ( Photo extraite d'une vidéo de la manifestation)

Plusieurs centaines de Capois protestent ce lundi 29 Janvier 2024, dans la 2ème Ville du pays pour continuer de réclamer la démission du Premier Ministre Ariel Henry du pouvoir. Ils déferlent à travers les rues de la Cité Christophienne à l’appel du Coordonnateur du Parti Politique « PITIT DESALIN », Jean Charles Moïse qui coïncide avec la 1ère journée de grève générale lancée par la Brigade Syndicale Anti-corruption (BSAC).

LE FACTEUR HAÏTI, le 29 Janvier 2024._Les activités éducatives, commerciales et de transport en commun sont paralysées ce lundi 29 janvier 2024, au Cap-Haïtien, chef lieu du département du Nord d’Haïti.

Cette paralysie résulte de l’appel à la grève générale et à la reprise de la mobilisation anti-gouvernmentale lancée respectivement par la Brigade Syndicale Anti-corruption (BSAC) et le Parti Politique « PITIT DESALIN » contre l’insécurité et le départ du Premier Ministre Ariel Henry.

D’abord, la 1ère journée de grève parmi les trois (3) projetées par la BSAC est respectée par la population capoise dans les premières heures de matinée. En effet, les écoles et les entreprises commerciales, notamment les banques ont fermé leurs portes.

Img 20240129 Wa1499
Des Capois s’apprêtent à manifester pour reclamer le départ du Premier Ministre Ariel ( Photo : P.L.M)

Le transport en commun est aussi paralysé à cause des barricades et pneus enflammés dressés au niveau de différentes zones.C’est le cas de Vertières, Barrière Bouteilles et « Lòt bò pon », entre autres, selon les informations recueillies auprès de plusieurs confrères de la presse capoise, notamment Paul Love-Marckendy.

Ensuite, aux environs de 10 heures du matin, plusieurs centaines de Capois et Capoises se sont réunis (es) au Carrefour Samarie pour lancer la reprise de la mobilisation anti-gouvernmentale annoncée par l’ancien Sénateur du Nord, Jean Charles Moïse. Après les traditionnels rituels, les manifestants ont brandi le drapeau « noir et rouge » endossé par la Plateforme « Pitit Desalin ».

Img 20240129 Wa1496
Ils crachent leur ras-le-bol contre la mauvaise gouvernance de l’équipe au pouvoir (Crédit Photo : P.L.M )

Au moment de la cérémonie, ils ont placé sur le sol un cerceuil ponctué de croix en signe de funérailles symboliques du Premier Ministre Ariel Henry.

Pareille action a été posée le 21 Décembre 2023 à Port-au-Prince, par des militants à l’occasion de la 1ère année de signature de l’Accord du 21 Décembre 2022.

Img 20240129 Wa1497
Funérailles symboliques du Premier Ministre Ariel Henry au Cap-Haïtien ( Photo extraite d’une vidéo de la manifestation)

Au terme de la cérémonie, les manifestants ont défilé à travers les rues pour continuer de réclamer la démission du Premier Ministre Ariel Henry.

Aux ordres de Jean Charles Moïse, ils menacent de fermer les portes de tous les bureaux de l’État dans la 2ème ville du pays.

Jusqu’à une heure (1H : 00 PM), ils occupaient les rues en train de cracher leur ras-le-bol.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)