Accueil ACTUALITÉS

Carburant : Échauffourées au bas d’une pompe à essence à Lascahobas

444
Vue partielle de la situation/ Photo : Jean Anderson Brévil

La station-service située à la rue de l’Arrondissement, à côté du Lycée Salnave Zamor, à Lascahobas, est bondée de personnes durant toute la journée du vendredi 13 Janvier 2023.Ces consommateurs se battent pour tenter de remplir les tanks de leurs véhicules.Cette situation provoque, à longueur de journée, un embouteillage monstre au niveau de la zone et de ses environs.

LE FACTEUR HAÏTI, le 13 Janvier 2023._Des dizaines de personnes, notamment des chauffeurs se sont massés ce vendredi 13 Janvier 2023, au bas de la Pompe Nationale, construite à proximité du Lycée Salnave Zamor, à Lascahobas, Commune du departement du Centre. Ils s’y rendre pour remplir les tanks de leurs véhicules.

Aussi, plusieurs dizaines de « gallons jaunes » sont constatés sur les lieux, en possession des consommateurs qui se bousculent en quête de ce précieux liquide.

Vue partielle de la situation/ Photo : Jean Anderson Brévil

Or, aux alentours de la station-service, des individus revendent du carburant à prix voulu dans les rues , selon les constats fait par notre correspondant dans la ville. L’attroupement de ces personnes provoque un embouteillage monstre durant toute la journée dans la zone.

La crise de carburant est sur le point de refaire surface dans le pays moins de trois mois après qu’elle ait entraîné la paralysie totale de toutes les activités du pays. Et ce, suite à la décision prise en date du 13 septembre 2022 par le Gouvernement de la République d’augmenter le prix des produits pétroliers sur le marché national.

Long blocus dans les parages de la pompe/ Photo : Jean Anderson Brévil

Cette mesure avait permis aux autorités gouvernementales de mettre fin aux subventions du carburant sur le marché national.

Malgré des manifestations en série, grèves générales, blocage de rues, entre autres, mouvements de protestation, le Gouvernement d’Ariel Henry maintient sa décision jusqu’à date.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)