Accueil ACTUALITÉS

Caricom : Le Premier Ministre d’Antigua invite Ariel Henry à démissionner pour faciliter une transition politique

526
Le Premier Ministre Ariel Henry/ Crédit photo : Internet

La démission du Premier Ministre de facto d’Haïti, Ariel Henry, a été abordée le mardi 27 Février 2024, par son homologue d’Antigua-et-Barbuda, Gaston Alfonso Browne. Lors de sa participation au 46ème Sommet de la Caricom, le chef du Gouvernement antiguayen a exhorté le neuro-chirurgien à quitter le pouvoir pour faciliter une transition politique comme alternative à la crise à laquelle le pays est confronté.

LE FACTEUR HAÏTI, le 27 Février 2024._Le Premier Ministre d’Antigua et Barbuda, Gaston Alfonso Browne, s’est prononcé le mardi 27 Février 2024, au 46ème Sommet de la Caricom, sur la continuité d’Ariel Henry au pouvoir après la date du 7 Février 2024.

Présent à la 46ème réunion des chefs d’État et de Gouvernement, Gaston Browne a questionné la légitimité du neuro-chirurgien à la tête du pays. Selon le chef du Gouvernement antiguayen, la volonté du médecin de garder le pouvoir envenime la crise pluridimentionnelle qui sévit en Haïti.

Antigua And Barbuda Pm Gaston Browne Calls
Gaston Alfonso Browne, Premier Ministre d’Antigua et Barbuda ( Crédit Photo : Caricom)

À son avis, Ariel Henry doit quitter son poste afin de faciliter une transition politique pour un denouement de la crise dans laquelle le pays s’est enlisé depuis plusieurs années, a-t-il lâché dans un discours prononcé pour l’occasion.

« Ariel Henry n’a pratiquement aucune légitimité, ce qui aggrave davantage la situation déjà complexe en Haïti », se désole le Premier Ministre d’Antigua.

Downloadfile
Le Premier Ministre Ariel Henry/ Crédit photo : Internet

Gaston Browne appelle à la démission du Premier Ministre defacto, Ariel Henry dans une période où le peuple haïtien, depuis plus d’un mois, occupe les rues de la Capitale et des villes de province pour réclamer aussi son départ.

En guise de réaction, le chef du Gouvernement a déclaré qu’une transition ne peut pas déboucher sur une autre. Il a prôné de préférence l’organisation des prochaines élections une fois que son Gouvernement commence à adresser les problèmes de l’insécurité qui égorgent le pays.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)