Accueil ACTUALITÉS

Commémoration du 1er anniversaire de l’assassinat de Jovenel Moïse : L’enquête piétine, les juges défilent, les assassins sont dans la ville

395

Un groupe d’ex-militaires colombiens et des Américains d’origine haïtienne sont accusés d’avoir assassiné le 7 juillet 2021, l’ex- Président de la République d’Haïti, Jovenel Moïse. L’ancien locataire du Palais National a été criblé de balles en son domicile privé sis à Pèlerin 5, Commune de Pétion-Ville. Ce jeudi 7 juillet 2022 marque la commémoration du premier anniversaire de l’assassinat du chef de l’État.Une année après, les assassins sont toujours dans la ville. Pendant ce temps, les Juges d’instruction se succèdent et se déportent. Donc, l’enquête stagne.

LE FACTEUR HAÏTI, le 7 juillet 2002._La République d’Haïti commémore ce jeudi 7 juillet 2022, le premier anniversaire de l’assassinat du Président Jovenel Moïse. L’ancien chef de l’État a perdu la vie suite à une attaque armée orchestrée contre le couple présidentiel par des mercenaires colombiens et d’Haïtiano-Américains.

Lors de cette opération nocturne, son épouse Martine Étienne Moïse avait été atteinte de plusieurs projectiles, notamment au bras, selon ce qu’elle avait confié à la presse américaine à sa sortie de l’infirmerie.

Au lendemain du magnicide, la police haïtienne, au cours des opérations musclées menées à Pétion-Ville, a abattu plusieurs ex-militaires colombiens accusés d’être des assassins du 58ème chef de l’État. Ils avaient en leur possession de fortes sommes d’argents, selon les autorités policières.

Commémoration du 1er anniversaire de l'assassinat de Jovenel Moïse : L'enquête piétine, les juges défilent, les assassins sont dans la ville
La famille présidentielle lors des obsèques de Jovenel Moïse le 23 juillet 2021 au Cap-Haïtien / CP : Associated Press

En plus des mercenaires tués, 18 autres ont été arrêtés et sont actuellement écroués au Pénitencier National. Par ailleurs, il y a qui avait pris la fuite.C’est le cas de Mario Antonio Palacios Palacios Palacios, arrêté quelques mois après à la Jamaïque avant son extradition aux États-Unis.

Ces étrangers n’étaient pas les seuls à être pris dans les tenailles des autorités policières et judiciaires haïtiennes.En effet, certains de leurs complices dont une douzaine de policiers haïtiens ainsi que des politiques ont connu le même sort. Parmi eux figurent : Dimitri Hérard, ancien responsable de l’USGPN, Christian Emmanuel Sanon, Samir Nasser Salem Handal (fraîchement libéré par un tribunal turc), Rodolphe Jaar (plaidé non coupable) et l’ancien Sénateur John Joël Joseph. La dernière évolution en date, en terme de complicité, est la révocation de 33 policiers suspectés dans le coup.

Commémoration du 1er anniversaire de l'assassinat de Jovenel Moïse : L'enquête piétine, les juges défilent, les assassins sont dans la ville
L’ancien président assassiné/ CP : New York Times

Parallèlement, des suspects clés tels : l’homme d’affaires Félix Badio Joseph identifié comme l’ami personnel du Premier Ministre Ariel Henry, la Juge Wendell Coq Thélot, entre autres, sont toujours en cavale et activement recherchés par la justice.

L’enquête autour de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, un fardeau pour la justice haïtienne

Pour preuve, un an exactement après le crime, les juges passent et l’enquête perdure, or les proches du martyr sont en attente de justice. Les Magistrats qui défilent à tour de rôle sont au nombre de 5, allant de Mathieu Chanlatte en passant respectivement par Garry Orélien , Chavannes Étienne et Merlan Belabre jusqu’à Walther Wesser Voltaire. En somme toute, la justice trépasse et l’enquête se poursuit!

L’enquête marche à reculons : Des détenus plaidés « non coupables » libérés

L’homme d’affaires jordanien, Samir Nasser Salem Handal a été arrêté en novembre 2021, à l’Aéroport d’Istanbul, en Turquie après avoir quitté Haïti avec l’aide de la police (déclaration : Pierre Espérance) . Après 8 mois d’incarcération, un tribunal turc a rejeté la demande d’extradition exercée par le gouvernement haïtien dirigé par le premier Ministre Ariel Henry, lui aussi suspecté dans le crime.

Commémoration du 1er anniversaire de l'assassinat de Jovenel Moïse : L'enquête piétine, les juges défilent, les assassins sont dans la ville
L’homme d’affaires Jordanien Samir Nasser Salem Handal/ CP : Google

Du haut de cette décision, l’instance judiciaire a ordonné la libération de la prison de Samir Handal. Or, lors de son audition depuis sa cellule, il a avoué, selon plusieurs médias internationaux , notamment BBC NEWS, avoir loué sa maison à Christian Émmanuel Sanom pour la tenue de réunions. Toutefois, il a fait savoir qu’il n’était pas au courant du plan de ce dernier.

Roodolphe Jaar sous les pas de Samir Handal!

Un autre hommes d’affaires arrêté en République Dominicaine puis détenu aux États-Unis pour son implication présumé dans l’assassinat du Président Jovenel Moïse est en passe de recouvrer sa liberté! Il s’agit Roodolphe Jaar. Ce dernier qui avait reconnu d’avoir fourni son « soutien matériel et financier » lors de l’opération déroulée à Pèlerin 5, a plaidé « non coupable » le mercredi 6 juillet 2022, lors d’une audience qui a duré moins de cinq (5) minutes au tribunal fédéral du centre-ville de Miami, rapporte le journal dominicain, Listin Diario.

Commémoration du 1er anniversaire de l'assassinat de Jovenel Moïse : L'enquête piétine, les juges défilent, les assassins sont dans la ville
Roodolphe Jaar dit Dòdòf/ CP : Google

 

Au cours de la séance, le juge Chris M. McAliley a accepté le plaidoyer de culpabilité de Jaar et sa demande de procès devant jury. Roodolphe qui était présent à l’audience, n’a pas pris la parole. Par ailleurs, son avocat, Frank Schwartz, a demandé au Gouvernement de présenter toutes les preuves dont il dispose, toujours selon le journal.Extradé aux États-Unis, en Janvier en provenance de la République Dominicaine, « Dòdòf » se trouve dans une prison fédérale du Sud de la Floride, lit-on dans un article du Listin Diario.

Pour commémorer le 1er anniversaire de l’assassinat du feu président, le gouvernement entend organiser ce jeudi 7 juillet 2022, une cérémonie officielle en son nom à travers laquelle il inaugurera un mausolée à son effigie.Quand à la famille présidentielle, elle contribue pour la célébration d’une messe pour célébrer « la vie » du l’ancien chef de l’État.

Commémoration du 1er anniversaire de l'assassinat de Jovenel Moïse : L'enquête piétine, les juges défilent, les assassins sont dans la ville
Des Jovenelistes dressent le portrait de l’ancien locataire du Palais National/ CP : Auteur inconnu

Entre temps, des partisans et sympathisants du défunt dits « JOVENELISTES » ont débuté depuis mardi des activités commémoratives en dessinant le portrait du défunt président sur des murs dans différentes zone de la Capitale.

En plus de ces réalisations, ils seront dans les rues ce jeudi pour continuer de réclamer justice en sa faveur et demande à la justice d’assumer ses responsabilités.

 

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)