Accueil ACTUALITÉS

Conseil Présidentiel de Transition : Des organisations de femmes proposent Marie Dénise Claude comme Première Ministre

Marie Dénise Claude, candidate à la Primature/ © Internet

Alorsque la décision du groupe majoritaire de proposer Fritz Bélizaire comme prochain Premier ministre du gouvernement de transition fait couler beacoup d’encre, certains secteurs en profitent pour glisser les noms de leurs candadats (es) à la Primature au Conseil Presidentiel de Transition (CPT). C’est dans cette optique que le « Mouvement des femmes Haïtiennes » croiffé par le « Comité de Suivi de Dialogue Inter-femme » dit endosser la candidature à ce poste de Marie Dénise Claude.

LE FACTEUR HAÏTI, le 5 Mai 2024._ Le Mouvement des femmes haïtiennes a adressé le jeudi 2 mai 2024, une correspondence aux Membres du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) à travers laquelle les cheffes de file leur ont fait part de la désignation de leur représentante au poste  de Première Ministre d’Haïti.

D’entrée, les Dirigeantes dudit Mouvement ont adressé leurs félicitations au Conseil Présidentiel de Transition (CPT) pour la nomination de son Président, Edgar Leblanc Fils. Cet effort combien louable, ont-elles écrit, est un pas significatif vers le progrès et le retour à la stabilité du pays.

Ainsi, elles sont convaincues poursuivent-elles, que l’engagement des Conseillers-Présidents envers ces valeurs essentielles conduira à des avancées tangibles pour Haïti. Fort de tout cela, les signataires de la correspondance rappellent aux Membres du Conseil que d’autres valeurs sont aussi importantes dans le cadre d’une Haïti prospère et stable.

Une copie de la correspondance adressée au Conseil Presidentiel de Transition ( CPT)

À leur avis, l’inclusion des femmes en est une pour une Haïti régénérée. Elles disent croire que les femmes peuvent contribuer à l’avènement d’une société haïtienne nouvelle, empreinte de démocratie.

C’est pourquoi, le « Mouvement des femmes Haïtiennes » sous l’égide du « Comité de Suivi du Dialogue Inter-femme » a désigné et soumis à l’attention des Membres du Conseil Présidentiel de Transition la candidature de Madame Marie Denise Claude comme Première Ministre.

« Sa carrière exemplaire, son parcours dans l’Administration Publique haïtienne et au sein du cabinet ministériel et son engagement envers les valeurs de l’égalité des genres font d’elle une candidate idéale pour diriger le prochain gouvernement vers un avenir plus juste et inclusif pour toutes les Haïtiennes et tous les Haïtiens », ont-elle écrit.

Ce regroupement de femmes dit avoir la certitude que le choix de Marie Denise Claude en tant que Première Ministre enverrait un message fort sur l’engagement du Conseil Présidentiel de Transition en faveur de la démocratie et d’une gouvernance basée sur les résultats.

Une structure de femme propose Marie Dénise Claude au Conseil Presidentiel de Transition comme Première Ministre / © Google

La structure appelle donc à la lucidité du CPT, quant à faire justice aux femmes représentant plus de 52% de la population haïtienne, dans le processus de sélection de la personne qui deviendra le prochain Premier Ministre.

Elle campe l’économiste et la sociologue comme une personnalité qui jouit d’une longue carrière comme dirigeante d’organisations politiques et a été ministre à la condition féminine et aux droits des femmes.

« Ses compétences et sa maîtrise des dossiers d’État, tout comme sa connaissance des dossiers et enjeux internationaux, font d’elle une candidate très valable pour diriger le prochain gouvernement de transition. Elle a déjà montré son sens du compromis et sa grande capacité à rassembler et à discuter avec tous les secteurs de la vie nationale », ont vanté les Responsables du « Mouvement des femmes Haïtiennes ».

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)