Accueil SÉCURITÉ

Conseil Présidentiel : Le Président Edgard Leblanc Fils promet pour bientôt des signaux positifs en matière de sécurité

Img 20240430 Wa3839
Intervention d'Edgard Leblanc Fils après sa désignation à la présidence du Conseil Présidentiel de Transition / © M.A

Désigné Président du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) par la majorité des membres, Edgard Leblanc Fils voit l’urgence et la nécessité de sortir Haïti sous l’emprise des gangs armés. Dans un bref discours prononcé, il a donné la garantie que les Conseillers présidentiels vont travailler en parfaite synergie afin de montrer des signaux positifs sur le plan sécuritaire.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Avril 2024._Alors que tout le monde s’attendait à la tenue de l’élection pour connaître l’identité du Président du Conseil de Transition, la majorité des membres formant la structure a décidé autrement.

Constituée de 4 membres dont Édgard Leblanc Fils (Collectif partis politiques 30 janvier), Smith Augustin (bloc EDE-RED & Compromis), Emmanuel Vertilaire (Pitit Dessalines) et Louis Gérald Gilles (Accord du 21 décembre), elle ( la majorité) a fait choix du premier cité pour prendre les rênes de la structure présidentielle.

Au terme de sa désignation, le Président du Conseil, Edgard Leblanc Fils s’est confié à la presse. Dans une courte intervention, il a mis l’accent sur les besoins urgents du pays afin de permettre à la population de respirer une bouffée d’air frais.

D’abord, sur le plan politique, le numéro un de la structure présidentielle a déclaré que la désignation est un pas définitif vers la résolution de la crise. Pour y arriver, il revient rapidement, dit-il, au Conseil d’entamer le processus de la formation d’un Gouvernement.

Img 20240430 Wa3840
Edgard Leblanc Fils, President du Conseil de Transition/ © Le Nouvelliste

Il a également annoncé la prise de grandes décisions sur le plan sécuritaire pour libérer le pays de la violence armée de tous ceux qui font de nombreuses victimes, notamment les déplacés internes, les femmes victimes de viols, les familles dont les maisons sont incendiées par des bandits ainsi que les entrepreneurs ayant leurs institutions pillées par ces derniers, entre autres.

C’est pourquoi, rappelle- t-il, que le Conseil Présidentiel avait organisé le lundi 29 Avril, une réunon de travail avec les Hauts Commandements de la Police, de l’Armée et les unités particulièires chargées de la sécurité du Palais National afin d’adresser les problèmes de l’insécurité et d’en apporter la solution.

Les Conseillers présidentiels s’engagent aussi à œuvrer pour la stalibilité et la relance économique totale à travers les institutions publiques et privées, poursuit l’ancien Sénateur de l’OPL.

Par rapport à l’aggravation de la situation, le Président Edgard Leblanc Fils, en guise de conclusion, appelle au consensus afin de permettre au Conseil Présidentiel de respecter le mandat de 2 ans et réussir son agenda politique.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)