Accueil SÉCURITÉ

Course à la Primature : Ronsard St Cyr vend la mêche sur les grands axes de son agenda politique

Ronsard St Cyr, ancien Secrétaire d'État à la Sécurité Publique/ Photo : MCC

L’ancien Secrétaire d’État à la sécurité publique, Ronsard St Cyr fait partie de plus de 100 personnalités qui rêvent de devenir Premier Ministre du Gouvernement de Transition. En attendant que le Conseil Présidentiel de Transition dévoile l’identité de la personnalité choisie, il a étalé les axes prioritaires de son agenda politique au cas où il accéderait à la Primature.

LE FACTEUR HAÏTI, le 21 Mai 2024._D’entrée, l’ancien Secrétaire d’État à la Sécurité Publique a evoqué l’aspect sécuritaire du pays.

Pour s’attaquer au grand banditisme à la base, l’ancien cadre de la PNH encourage les autorités de l’État à encadrer, à former et à éduquer les jeunes du pays.

Pour sortir le pays du chaos actuel, Ronsard St Cyr appelle les fils et filles du pays à un front commun conjugué par la volonté de l’État.

En ce qui concerne le prochain Gouvernement de Transition, le candidat pour le poste de Premier Ministre a formulé un ensemble de propositions aux acteurs engagés dans la recherche de la solution à la crise.

Poignée de main entre Ronsard St Cyr et un membre de la structure « Chwazi Ayiti »

Le technicien en sécurité dit opter pour un plan de sécurité bien ficelé basé sur un renseignement bien adapté à la situation et un mode opératoire très efficace. Ce plan de sécurité permettra, selon lui, à la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité de mieux accompagner les forces armées haïtiennes dans la lutte contre le grand banditisme en Haïti.

Ronsard St Cyr a aussi evoqué la réalisation des prochaines élections générales. Et pour y parvenir, la première chose à faire, souhaite t-il, c’est la révision de la Constitution haïtienne.Ce dernier qui rêve de la Primature a aussi plaidé en faveur de la création d’organes de contrôle des dépenses de l’État pour freiner la corruption.

Le Développement d’un plan économique des deux pôles ( Nord-Sud) fait aussi partie de son agenda politique pour faciliter l’emploi dans le pays. Il a également mis l’accent sur l’aménagement du système éducatif et la promotion de l’agriculture et la pêche.

Il a réalisé l’interview avec le Journaliste Clif Coulanges à l’occasion d’une série d’activités organisées par la structure socio-politique « Chwazi Ayiti », pour célébrer les 221 ans du bicolore haïtien.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)