Accueil ACTUALITÉS

Cris racistes contre Vinicius : 6 arbitres de la VAR licenciés, 4 ultras-fans arrêtés et le FC Valence sanctionné

Six (6) arbitres qui officiaient dimanche dernier à la VAR lors du match de la 35èmr journée de la Liga espagnole entre le FC Valence et le Real Madrid FC dont le chef de la « Vidéo Assistance Referee », Iglesias Villanueva, ont été démis de leurs fonctions. Outre ces officiers de la VAR, quatre (4) hommes présentés comme des ultras-fans ont été arrêtés mardi.

LE FACTEUR HAÏTI, le 24 mai 2023._La Fédération espagnole de football et le Comité technique des arbitres ont décidé de retirer les licences des 6 arbitres qui ont été au Commandes de la VAR lors du match de dimanche dernier qui mettait aux prises le FC Valence-Real Madrid.

Parmi ces officiers figure Iglesias Villanueva qui était le chef de la VAR lors de ce duel. Il est soupçonné de légèreté pour n’avoir pas montré le départ de l’action où Hugo Duro qui a étranglé le brésilien.

Cris racistes contre Vinicius : 6 arbitres de la VAR licenciés, 4 ultras-fans arrêtés et le FC Valence sanctionné

En outre, du haut des sanctions infligées aux arbitres, la police espagnole a arrêté mardi, quatre (4) hommes soupçonnés d’avoir pendu un mannequin de l’attaquant du Real Madrid Vinicius Junior à un pont en janvier à Madrid.

Les quatre hommes, arrêtés à Madrid, sont « soupçonnés de crime de haine pour avoir suspendu à un pont un mannequin avec la chemise de Vinicius », a indiqué la police dans un communiqué.

Lire aussi  Haïti : Un mort par balles à Delmas 75

Trois parmi eux sont membres d’un groupe d’ultra-fans d’un club de football madrilène qui avaient été identifiés lors de matches comme représentant un risque élevé de violence, a précisé le communiqué.

Cris racistes contre Vinicius : 6 arbitres de la VAR licenciés, 4 ultras-fans arrêtés et le FC Valence sanctionné

Enfin de compte, le Comité de la Liga a sanctionné Valence avec la fermeture partielle du Mestalla pour 5 matches et une amende de 45 000 euros. En réaction, le club a publié un communiqué dans lequel il se plaint de la sanction prononcée par la Liga.

« Nous considérons que pénaliser et priver les supporters de voir leur équipe jouer alors qu’ils n’ont pas été impliqués dans ces incidents regrettables est une mesure totalement disproportionnée, injuste et sans précédent contre laquelle nous lutterons. Le Valencia CF fera appel jusqu’à la dernière instance de la fermeture de la Tribune d’Animation, une sanction qu’il considère totalement injuste et un autre grief dans les dernières décisions disciplinaires qui ont été prises contre le Club. Le Valencia CF demande le plus grand respect et rigueur pour notre institution et ses supporters. », peut-on en lire.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)