Accueil DIPLOMATIE

Crise en Haïti : Ariel Henry blacklisté en République Dominicaine par le Président Luis Abinader

547
20240307 221452
Le Premier ministre d'Haïti, Ariel Henry (Crédit Photo : Andrew Kasuku)

Après avoir été humilié le mardi 5 Mars 2024, par les autorités dominicaines qui lui avait interdit d’attérir sur leur territoire, le Premier Ministre de facto d’Haïti, Ariel Henry est maintenant mis sur la liste noire de la République Dominicaine. Barré par la force de frappe des gangs qui l’empêchent de retourner en Haïti, le neuro-chirurgien est déclaré « persona non grata » en République par le Président Luis Abinader.

LE FACTEUR HAÏTI, le 9 Mars 2024._Le « Premier Ministre haïtien Ariel Henry n’est pas le bienvenu en République Dominicaine ».C’est ce qu’a déclaré le Président dominicain, Luis Abinader lors d’un entretien accordé au « Financial Times », rapporte le média dominicain « Listin Diaro ».

Par cette décision, le Président dominicain a signifié Ariel Henry comme étant « persona non Grata » en République Dominicaine.

Selon le « Listin Diaro », Luis Abinader qui s’est confié au « Financial Times », a dit resserrer l’étau au cou du neuro-chirurgien pour des raisons de sécurité de son pays.

Fireshot Capture 067 War On Corruption Those Who Steal Have To Pay For Their Actions In J Listindiario.com
Le Président dominicain, Luis Abinader (Crédit Photo : IMAGO)

Et ce, suite à son inquiétude résultant de la détérioration de la crise haïtienne à un moment où des gangs contestent et défient l’autorité du gouvernement en place, selon le journal en question.

De l’avis de Luis Abinader, la crise en Haïti représente non seulement un défi humanitaire, mais constitue également une menace directe à la stabilité et à la sécurité de la République Dominicaine.

Et c’est pourquoi il a qualifié d’ « insoutenable », la situation sécuritaire du pays à cause de l’absence de gouvernement et d’autorité en Haïti.

Img 20220318 Wa1345
Le Premier Ministre Ariel Henry lors d’une conférence de presse à Primature Haïtienne/ Photo : Samengie François/ LE FACTEUR HAÏTI

Réfusé par la République Dominicaine, Ariel Henry se trouve coincé depuis le mardi 5 Mars 2024, à Porto-Rico, car il est empêché de rallier Port-au-Prince par la coalition de gangs armés « Viv ansanm » qui réclame sa démission.

Même en dehors du pays, Ariel Henry n’a pas l’esprit tranquille pour avoir été chassé de l’hôtel où il était hébergé par des Haïtiens qui contestent sa présence à San Juan.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)