Accueil INSÉCURITÉ

Crise haïtienne : La République Dominicaine ferme son espace aérien au nez d’Ariel Henry

Img 20240305 Wa2018
L'itinéraire du Premier Ministre defacto, Ariel Henry dans l'espace aérien dominicain ( Graphique : CDN)

Empêché par la coalition de gangs « Viv Ansanm » d’attérir en Haïti, le Premier Ministre de facto, d’Haïti envisagerait de rallier la République Dominicaine. En réponse, le Gouvernement dominicain ne l’autorise pas et ferme son espace aérien au nez du Chef du Gouvernement haïtien, selon le journal « CDN».

LE FACTEUR HAÏTI, le 5 Mars 2024._En mission en Guyana puis au Kenya au nom d’Haïti, le Premier Ministre de facto Ariel Henry a toutes les peines du monde pour regagner sa terre natale. Barré par les gangs armés qui instaurent depuis Jeudi, les violences dans la capitale et ses environs, il chercherait à attérir en République Dominicaine.

Cependant, il a échoué dans ses tentatives. En effet, selon le journal dominicain « CDN», le Gouvernement dominicain n’a pas autorisé un avion privé amenant le Premier Ministre d’Haïti, Ariel Henry, à atterrir sur le territoire dominicain.

Img 20240305 Wa2018
L’itinéraire du Premier Ministre defacto, Ariel Henry dans l’espace aérien dominicain ( Graphique : CDN)

Le média précité dit confirmer auprès d’une source «crédible» que le Premier ministre haïtien est arrivé dans l’espace aérien dominicain depuis l’aéroport de Teterboro, dans le New Jersey.

En conséquence, l’avion faisait demi-tour, mais son entrée n’a pas été autorisée, a persisté et signé le média en question après les évaluations durant plusieurs heures des autorités de sécurité de l’État dominicain.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)

Lire aussi  Haïti-Criminalité : 78 policiers assassinés sous l'ère d'Ariel Henry