Accueil INSÉCURITÉ

Croix-des-Bouquets-Kidnapping : Le gang « 400 mawozo » sort encore ses griffes

888

Le gang « 400 mawozo » opérant à Croix-des-Bouquets, Commune du département de l’Ouest d’Haïti, est accusé d’avoir enlevé le jeudi 25 novembre 2021, dans la zone dénommée « Tibé », quatre (4) employés de la compagnie  » Rhum Barbancourt ».Ces personnes ont été victimes au moment où elles étaient de passage dans la zone pour tenter de regagner leur lieu de travail.

Le Facteur Haïti, le 27 novembre 2021._La compagnie dénommée « Rhum Barbancourt » est victime du climat d’insécurité, notamment le phénomène de kidnapping qui regagne du terrain dans le pays. Jeudi dernier, soit le 25 novembre, pas moins de quatre (4) employés de l’institution ont été enlevés dans la Commune de la Croix-des-Bouquets, fief du gang « 400 mawozo ».

Les informations parvenues à notre rédaction laissent croire que ce nouveau rapt collectif dans lequel le gang cité plus haut est pointé du doigt, s’est produit dans la zone appelée « Tibé », alors que les employés étaient en route pour se rendre au local de l’institution en question.

Croix-des-Bouquets-Kidnapping : Le gang "400 mawozo" sort encore ses griffes

Et, durant le même jour pas moins de six (6) autres rapts ont été enregistrés à Port-au-Prince.

Au rang des victimes se trouvent le Français Alain Sauval, Directeur de communication de l’Université Quisqueya (UNIQ) ainsi que Solange Lafontant, ex-épouse de René Préval, entre autres.

Le Facteur Haïti (LFH)