Accueil CULTURE

Culture : Le Cacao d’Haïti au 28ème Salon du Chocolat à Paris !

258
Vue partielle des représentants d’Haïti aux côtés d’autres personnalités au 28e Salon du Chocolat à Paris (Crédit photo : Josué Basile)

Paris (France) accueille le 28ème Salon du Chocolat du 28 octobre au 02 novembre 2023. Parmi les délégations internationales, la République d’Haïti se distingue par sa présence remarquée, incarnée par la Fédération des Coopératives Cacaoyères du Nord (FECCANO) et le tout récent « Rezo Koperativ Kakawo Grandans (REKOKAGA) », né en ce second semestre 2023.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Octobre 2023._Cet événement d’envergure réunit plus de 500 participants issus de près de 60 pays, offrant une tribune privilégiée aux acteurs haïtiens pour échanger avec des experts renommés de l’industrie du chocolat et de la pâtisserie, tout en découvrant les dernières créations chocolatières venues des quatre coins du monde.

La FECCANO, forte de sa projection de production de 575 tonnes de cacao fermenté cette année, s’engage pleinement dans cette rencontre internationale. Ses objectifs : renforcer ses partenariats existants, identifier de nouveaux débouchés commerciaux, établir des dialogues fructueux avec des chocolatiers émérites, et échanger avec d’autres organisations de producteurs d’Amérique Latine et d’Afrique de l’Ouest. Les thèmes de prédilection abordés incluent les dynamiques des prix cacaoyers, les défis liés aux maladies affectant les cultures, et l’impact du réchauffement climatique sur la production.

Le « REKOKAGA », pour sa première participation, s’attelle à prospecter de marchés en vue de commercialiser le cacao produit par les agriculteurs de la Grand’Anse à des prix plus attractifs. Cette démarche s’inscrit dans une vision de développement durable, visant à améliorer les conditions de vie des producteurs locaux tout en promouvant une culture cacaoyère respectueuse de l’environnement. La présence du « REKOKAGA » au Salon du Chocolat constitue une reconnaissance méritée pour les cacaoculteurs haïtiens, dont le travail acharné a permis de porter la part du cacao fin aromatique d’Haïti de 4 % à 10 % de la production nationale lors de la session de juin 2023 de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO).

Les régions du Nord et de la Grand’Anse, les deux plus grands bassins de production de cacao en Haïti, jouent un rôle central dans l’économie nationale. Leur climat propice à la culture du cacao, combiné à l’engagement des coopératives agricoles dans des pratiques durables, en fait des piliers économiques et des gardiens de l’environnement. La participation de la FECCANO, qui rassemble huit coopératives comptant plus de 4 000 producteurs, dont 42 % sont des femmes, et du « REKOKAGA » avec 38 % de femmes, au Salon du Chocolat de Paris, démontre leur engagement indéfectible en faveur de la promotion du cacao haïtien à l’échelle internationale.

Il est à noter que la FECCANO a été distinguée en 2013 et en 2015, honorée parmi les 50 meilleurs cacaos au monde. Cette reconnaissance internationale témoigne de la qualité exceptionnelle du cacao haïtien, de l’expertise des producteurs et de leur dévouement aux méthodes de culture durables. Ces distinctions renforcent la position d’Haïti en tant que producteur de cacao de premier plan sur la scène mondiale et encouragent l’industrie cacaoyère du pays à poursuivre sa quête de l’excellence.

Vue partielle des représentants d’Haïti aux côtés d’autres personnalités au 28e Salon du Chocolat à Paris (Crédit photo : Josué Basile)

La participation de la FECCANO est soutenue par Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) à travers le projet PROCACAO, financé par le Département des Hauts-de-Seine. Cette collaboration fructueuse, qui dure depuis 13 ans, a grandement contribué au développement de la filière cacao en Haïti. Grâce à ces contributions, plus de cinq mille petits producteurs des bassins de production du Nord et de la Grand’Anse ont pu aspirer à une vie décente grâce à leur production.

D’un autre côté, le « REKOKAGA », une union de six coopératives regroupant près de 1 800 producteurs, dont 38 % sont des femmes, et une production atteignant 50 tonnes métriques, bénéficie du soutien d’AVSF à travers le projet Jaden Kreyòl/Profisud. Ce projet, cofinancé par les gouvernements du Canada et de la Suisse, renforce la chaîne de valeur cacao tout en favorisant l’intégration des jeunes et des femmes. Cette collaboration a permis de promouvoir les produits du cacao haïtien et d’établir des liens solides avec des acteurs clés de l’industrie du chocolat en Europe et dans le reste du monde, consolidant ainsi la visibilité et la viabilité de la filière cacao en Haïti.

Il convient de souligner que le Salon du Chocolat, créé en 1994, est devenu un événement mondial majeur dédié à la célébration du chocolat et du cacao. Cette évolution reflète l’importance croissante de l’industrie du chocolat et du cacao à l’échelle internationale, tout en soulignant l’engagement et le dynamisme d’Haïti dans ce secteur en pleine expansion.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH) / Julien C. Viaud