Accueil SÉCURITÉ

Déploiement des troupes kenyanes en Haïti : Le Président William Ruto revient à la charge sous la pression des États-Unis

606
Img 20240301 Wa0452
Le président William Ruto et le Premier ministre démissionnaire d'Haïti, Ariel Henry, à la State House, à Nairobi, le 29 février 2024 ( Credit photo : Kenyans .co.ko)

Alors que le Secrétaire Principal aux Affaires Étrangères du Gouvernement kenyan Korir Sing’oie avait annoncé mardi, la suspension du processus de déploiement des policiers en Haïti, le Président William Ruto redonne de l’espoir aux Haïtiens. Après un échange téléphonique avec le Secrétaire d’État Américain Antony Bliken, il a déclaré ce mercredi, réaffirmer l’engagement du Kenya à prendre la tête de la Mission de Soutien à la Sécurité (MSS) avec la participation des troupes kenyanes.

LE FACTEUR HAÏTI, le 13 Mars 2024._Les autorités gouvernementales kenyanes ont changé de position quant à l’idée de suspendre le processus relatif au déploiement en Haïti des 1000 policiers via la Mission de Soutien à la Sécurité (MSS).

Après s’être entretenu avec le Secrétaire d’État Américain, Anthony Blinken pour des consultations, le Président kenyan, William Ruto dit réaffirmer le mercredi 13 Mars 2024, l’engagement de son pays à prendre le leadership de ladite Mission avec le déploiement des troupes kenyanes.

Selon le New York Post, le Chef d’État kenyan a laissé entendre, dans un communiqué, qu’Antony Blinken lui a donné la garantie qu’un Conseil Présidentiel serait formé prochainement. Et ce, suite à la décision prise par les participants au Sommet de la Caricom et alliés organisé sur la situation d’Haïti.

Img 9363
Le Président du Kenya William Ruto redonne de l’espoir aux Haïtiens ( Photo : Presse kenyane )

Sous la pression des États-Unis, William Ruto dit attendre la mise en place du Conseil Présidentiel annoncé pour que le Kenya reprenne le processus de déploiement. À rappeler que le 1er Mars dernier, les Gouvernement haïtien et Kenyan avaient officialié l’envoi de troupes au pays en support à la police haïtienne.

« J’ai assuré le secrétaire Blinken que le Kenya prendra la direction de la Mission de soutien à la sécurité des Nations Unies en Haïti pour rétablir la paix et la sécurité en Haïti dès que le Conseil présidentiel sera en place dans le cadre d’un processus convenu », a expliqué le président, lit-on dans les colonnes de New York Post.

74385487 51745454
Le déploiement des policiers kenyans traîne et fait beaucoup plus de débats après à la démission du Premier Ministre Ariel Henry (Photo : The Kenyan Star)

Ce retournement de situation intervient moins de 24 heures après l’annonce du Secrétaire Principal aux affaires étrangères du Gouvernement kenyan, Korir Sing’oie, relative à la suspension du processus du déploiement à Port-au-Prince des policiers du Kenya.

Il a avancé pour cause l’absence d’administration en Haïti après qu’Ariel Henry ait accepté de démissionner de son poste de Premier Ministre.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)