Accueil DROITS HUMAINS

Détention préventive prolongée : 45 autres détenus libérés du Pénitencier National par le Commissaire Edler Guillaume 

284
Me Edler Guillaume ( Crédit Photo : LE FACTEUR HAÏTI)

45 autres personnes en situation de détention préventive prolongée, ont été libérées du Pénitencier National le mardi 19 Décembre 2023, par le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Me Edler Guillaume. Ce qui porte à 48, le nombre de prisonniers libérés de ce centre carcéral en l’espace de deux jours, sous les yeux des avocats de l’OPC, après y avoir été écroués pour des délits mineurs, selon le chef du Parquet de la Capitale.

LE FACTEUR HAÏTI, le 19 Décembre 2023._ Le Parquet de Port-au-Prince, sous l’observation de l’Office de Protection du Citoyen et de la Citoyenne (OPC) a entamé le lundi 18 Décembre 2023, un programme visant à désengorger les prisons de sa juridiction.

À travers ledit programme, le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Port-au-Prince, Me. Edler Guillaume a déjà libéré 48 detenus du Pénitencier National.

Parmi eux, 3 ont quitté leur cellule respective le lundi 18 Décembre et les 45 autres, ce mardi, selon les déclarations faites par le Chef du Parquet de la Capitale au micro et par devant les caméras de la presse.

Une façade du Pénitencier National ( Photo : Archives)

Ces prisonniers, rappelle le #1 du Parquet, avaient été écroués pour des délits mineurs, tels que : vol de téléphones, de sacs de charbon, de panneaux solaires, de cabris ainsi que d’autres infractions mineures comme voie de fait, entre autres.

Ces détenus qui, en cas de condamnation devraient passer entre un à trois (1 à 3) ans d’emprisonnement, y croupissent depuis plus de 5 ans, se désole t-il.

À en croire le chef de la poursuite pénale, ce programme a pour objectif de lutter contre la détention préventive prolongée, selon la feuille de route qui lui a été soumise par le Gouvernement de la République.

Me Edler Guillaume ( Crédit Photo : LE FACTEUR HAÏTI)

« Je tiens à rappeler que lors de mon installation à la tête du Parquet de Port-au-Prince comme nouveau Commissaire du Gouvernement, j’avais promis de faire de la lutte contre la détention préventive prolongée une préférence dans le but d’appliquer la politique pénale du Gouvernement », a déclaré Me Jean Edler Guillaume.

Toujours est-il, le Commissaire du Gouvernement promet qu’il continuera d’analyser les dossiers de certains détenus tout le long de la semaine afin de prendre des décisions de justice en faveur de tous ceux et toutes celles qui en méritent.

Le bâtiment logeant les prisonnières à Cabaret, à Titanyen/ Crédit Photo : Google

Au terme de son intervention au micro de la presse, le Commissaire  Edler Guillaume dit prévoir aussi de visiter la prison civile des femmes et celle des enfants (CERMICOL) tout comme celle de la Commune de Carrefour, toujours dans le même objectif.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)