Accueil JUSTICE

Enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse : Le juge Garry Orélien jette l’éponge après les révélation de malversation du RNDDH

333

L’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse n’est plus entre les mains du juge instructeur Garry Orélien.Trois (3) jours après les révélations faites par le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) selon lesquelles le Magistrat a soutiré de l’argent des mains de suspects , ce dernier, dans une ordonnance de dessaisissement publié ce vendredi 21 janvier 2022, s’est déporté du dossier , peut-ont en lire.

Le Facteur Haïti , le 21 janvier 2022._Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a adressé le 18 janvier une correspondance au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire à travers laquelle il demande à l’institution judiciaire d’enquêter sur le comportement du juge Garry Orélien , chargé de mener l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse.

Selon ladite correspondance , les enquêteurs de l’organisme des droits humains ont révélé que le juge a reçu de fortes sommes d’argents , soit pour annuler des interdiction de départ et des mandats contre des suspects , soit pour libérer des détenus soit pour les auditionner, entre autres.

Enquête sur l'assassinat de Jovenel Moïse : Le juge Garry Orélien jette l'éponge après les révélation de malversation du RNDDH

Environ 72 heures après ces révélations dudit Réseau suivies du rejet de prorogation qu’il a sollicité auprès du Doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince , Me Bernard Saint-Vil, le juge Garry Orélien s’est déporté de l’affaire.

Il a pris cette décision via une ordonnance que le magistrat a rendue publique ce vendredi 21 janvier en cours à travers laquelle il z écrit : « Nous nous dessaisissons à instruire le dossier enregistré au numéro 0764/2021 autour des faits d’assassinat du président de la République SEM Jovenel Moïse ».

Enquête sur l'assassinat de Jovenel Moïse : Le juge Garry Orélien jette l'éponge après les révélation de malversation du RNDDH

Il s’agit du deuxième juge à se déporter du dossier relative à l’assassinat de Jovenel Moïse après Me Matchieu Chanlatte , en date du 13 Août 2021.

Le Facteur Haïti (LFH)