Accueil ACTUALITÉS

États-Unis : Miami Herald fait des révélations sur l’annulation du visa de Jean Charles Moïse

955

L’administration américaine a annulé le mardi 25 janvier 2022 , le visa américain de l’ancien Sénateur du Nord Jean Charles Moïse , alors qu’il était en transit au pays, revenant d’un long voyage au Nigéria et au Qatar. Environ 72 heures après , le journal américain « Miami Herald » a fait des révélations sur les raisons qui ont poussé l’administration américaine à prendre cette décision.

Le Facteur Haïti, le 28 janvier 2022._À en croire l’article du Miami Herald , l’annulation du visa américain de Moïse Jean-Charles serait liée à ses contacts avec un trafiquant de drogue vénézuélien. Il répond au nom de Diosdado Cabello, écrit le média.

Le journal aussi révélé que lors d’une visite au Vénézuéla , Jean-Charles Moïse , ancien candidat à la Présidence d’Haïti avait rencontré le nommé Diosdado Cabello , chef de fil d’un cartel de la drogue au Vénézuela.

États-Unis : Miami Herald fait des révélations sur l'annulation du visa de Jean Charles Moïse
L’ancien sénateur haïtien Moïse Jean-Charles (au centre) pose avec Diosdado Cabello (à gauche), le n° 2 du gouvernement vénézuélien de Nicolás Maduro et le chef réputé d’un cartel de la drogue. Ils sont accompagnés de l’ancienne ministre vénézuélienne Carolys Helena Pérez González lors d’une visite à Caracas./ Photo extraite dans l’article de Miami Herald

En fait , au terme de la visite , des photos avaient été prises. Elles ont été , par la suite , trouvées dans un appareil , lit-on dans les colonnes de Miami Herald.

Cet article du journal américain a paru deux jours après une conférence de presse donnée par Jean Charles Moïse au cours de laquelle il a annoncé qu’il était en train de mobiliser une batterie d’avocats dans l’objectif de porter plainte contre les États-Unis pour non-respect de la démocratie , ajoutant les mauvais traitements qu’il a subis.

Le Facteur Haïti (LFH)