Accueil ELECTIONS

Fête de l’Indépendance d’Haïti : Ariel Henry ferme la porte à un départ le 7 Février et prévient les leaders du chaos

1028
Le Premier Ministre Ariel Henry prononce son discours au MUPANAH à l'occasion de la Commémoration des 220 ans d'Indépendance Haïti ( Photo : Capture d'Écran)

Haïti a commémoré le lundi 1er Janvier 2024, ses 220 ans d’Indépendance sur fond de crise socio-politique, économique et sécuritaire. À l’occasion du traditionnel discours prononcé depuis le Musée du Panthéon National (MUPANAH), le Premier Ministre Ariel Henry serre les vis quant à un départ le 7 Février de l’année en cours.Le chef du Gouvernement décourage, à cet effet, les engendreurs de chaos de semer les troubles dans le pays.

LE FACTEUR HAÏTI, le 1er Janvier 2024._Alors qu’on se rapproche de la date du 7 Février 2024, le Premier Ministre Ariel Henry n’a pas l’intention de céder le pouvoir à quiconque. Or, à travers l’Accord paraphé le 21 Décembre 2022 avec des Partis et Regroupements politiques, les protagonistes s’étaient mis d’accord sur cette date comme celle du départ de son Gouvernement.

Sans surprise, il a serré les vis lors de son discours prononcé le jour de l’an, au Musée du Panthéon National d’Haïti ( MUPANAH), à l’occasion de la Commémoration de 220 ans (1804-2024) d’Indépendance d’Haïti.

Accroché à son pouvoir, le Premier Ministre Ariel Henry avertit les leaders du chaos à l’approche du 7 Février 2024 / Capture d’Écran

« Je tiens à rappeler à l’attention des acteurs sur le terrain que les chaos ne permettront pas à quiconque d’accéder au pouvoir, et vous le voyez bien », a persisté et signé le Chef du Gouvernement.

À son avis, la solution à la situation actuelle passera par la création d’un environment favorable pour continuer de redresser l’économie nationale, créer les conditions nécessaires devant faciliter l’organisation des élections pour que le peuple puisse élire librement et de manière démocratique ses futurs Dirigeants.

Le chef du Gouvernement haïtien invite les politiques aux urnes pour accepter au pouvoir (Photo : Capture d’Écran)

En ce concernant les gangs armés qui prennent le pays en otage, le Premier Ministre Ariel Henry appelle au calme et à la tranquilité. Le Président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), donne garantie que dès le début de cette année, la population haïtienne va commencer à circuler librement à travers les coins et recoins de différents quartiers de la Capitale Haïtienne et ceux des villes de province.

Pour voler au secours de la Nation Haïtienne sous l’emprise des gangs, Ariel Henry s’en est déjà remis au Kenya qui aura à prendre la tête de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS) en Haïti pour épauler la Police haïtienne dans sa lutte contre les gangs.

Ariel Henry promet de pacifier le pays en 2024 ( Crédit Photo : PrimatureHT)

En attendant le déploiement de troupes étrangères dans le pays, le locataire de la Primature informé que le Gouvernement  haïtien va fournir des supports matériels et financiers aux forces armées du pays pour contrecarrer les bandits dans les exactions.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)