Accueil ACTUALITÉS

Financement de gangs : Le Canada dément avoir une liste de 800 personnalités haïtiennes à sanctionner

535

l’Ambassadeur du Canada en Haïti, Sébastien Carrière a démenti les rumeurs selon lesquelles, son pays dispose d’une liste de 800 personnalités haïtiennes à sanctionner pour leur implication dans la violation des droits humains et le financement de gangs. Il s’agit d’une « FAKE NEWS » a t-il tweeté.

LE FACTEUR HAÏTI, le 25 Novembre 2022._Le Gouvernement canadien a déjà adopté des sanctions contre plusieurs personnalités politiques haïtiennes. C’est le cas des anciens parlementaires Garry Bodeau et Hervé Lénine Fourcand, tout comme l’actuel Sénateur Rony Célestin.Aissi, l’ancien Président Michel Joseph Martelly Ey les anciens Premiers Ministres Laurent Lamothe etc Jean Henry Céant en font partie.

Les raisons avancées par la ministre canadienne des affaires étrangères laissent croire que ces personnes sont impliquées dans la violation des droits humains en Haïti tout en apportant leur plein soutien et financement aux gangs.

Après avoir émunéré les noms de ces dernières, des rumeurs laisseraient croire qu’une liste de 800 autres se trouve entre les mains des autorités canadiennes aux mêmes fins citées plus haut.

Cependant, l’Ambassadeur du Canada accrédité en Haïti, Sébastien Carrière a réagit aux rumeurs. Le diplomate les a qualifiées de « Fake News »

Le diplomate rappelle que le Canada est un « État de droit » et que les mesures prises s’inscrivent dans le cadre d’un rappel juridique et non politique. Il poursuit en affirnant que les sanctions sont des instruments légaux et non politiques.

« Les faits seulement : nou pa gen lis 200 oswa 800 moun pou sanksyone an preparasyon. Yon règ lalwa pa mache konsa. Fake news », a twité l’Ambassadeur du Canada en Haïti.

Ouf de soulagement pour les personnalités politiques et économiques suspectées d’être de connivence avec les gangs haïtiens.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)