Accueil SPORT

Foot-Liga : Porté par ses pépites issues de « la Masia », le FC Barcelone renoue avec la victoire face à Elche

199

Après deux matches consécutifs sans victoire en Liga, notamment une défaite (0-1) face au Real Betis de Seville et un nul (2-2) contre Osasuna, le FC Barcelone renoue (3-2) à domicile, au Camp Nu, ce samedi 18 décembre 2021, à l’occasion de la 18ème journée de cette compétition.Une victoire acquise grâce à des réalisations de trois de ses perles formées à « La Masia » dont un but « ô combien » important de Nico Gonzàlez à la 85ème minute de jeu.

Le Facteur Haïti, le 18 Décembre 2021._Dans une rencontre riche en buts comptant pour la 18ème journée de la Liga Espagnole, le FC Barcelone s’est imposé (3-2) ce samedi, au Camp Nu, face à Elche.Pour cette rencontre, l’entraîneur catalan, Xavi Hernàndez Creus a décidé de titulariser pour la première fois en compétition officielle, le jeune attaquant espagnol de 22 ans, Ferran Jutglá à la place de Memphis Depay, qui se trouve à l’infirmerie.

Fêtant sa toute première titularisation sur la tunique du club Blaugrana, le jeune avant-centre pourrait permettre à son club d’ouvrir le score à dès la 2ème minute de la rencontre. Cependant, ce dernier a vu son but annuler par l’arbitre central pour une position fautive (hors-jeu).

En fin de compte, à la 16ème minute de jeu, le jeune talent déniché par Xavi, a cette fois-ci, déclenché les hostilités pour de vrai en marquant le but de l’ouverture du score.Idéalement placé dans les seize mètres de l’équipe adverse, Ferran Jutglá a repris de la tête, un corner magistralement botté par Ousmane Dembélé pour tromper la vigilance du portier d’Elche, en l’occurrence d’Édgar Badía.Il s’agit aussi de tout son premier but en compétition officielle avec le Barça.

Célébration collective des catalans après le but de l’ouverture du score de Ferran Jutglà

Démarrant la rencontre sur les chapeaux de roue, les Catalans n’attendaient que trois minutes, soit à la 19ème pour inscrire un second but.Celui-ci est l’œuvre de Gavi Paez, jeune prodige espagnol de 17 ans lancé dans l’équipe première par l’ancien entraîneur Hollandais, Ronald Kœman.En guise d’illustration, le dossard 30 catalan, à la réception d’une passe décisive de Clément Lenglet, prend du champs, dribble d’un contrôle en translation l’un de ses adversaires avant de catapulter d’une frappe, au ras du sol, le ballon au fond des filets d’Édgar Badía.

Suivant les traces de Ferran, Gavi, marque aussi son premier but sous les couleurs catalanes.En résumé, la première période s’est soldée sur le score de 2 buts à zéro en faveur des locaux.

Gavi Paez, 17 ans, célèbre son premier but sous les couleurs du FC Barcelone

En seconde période, tout n’était pas rose pour le FC Barcelone.Faisant montre d’un problème psychologique depuis de cela plusieurs rencontre, les Blaugrana (s) ont encaissé deux (2) buts en l’espace d’une minute, soit respectivement à la 62ème et 63ème.

Le premier, celui de la réduction du score a été l’œuvre de Tete Morente, servi par l’attaquant argentin, Lucas Boyer, alors que Pere Milla, a marqué le but égalisateur sur un centre millimétré venant de la droite de Tete Morente Donc deux buts partout (2-2).

Insatisfait de ce résultat nul, l’entraîneur catalan a tenté un « coup de poker » en remplaçant Ferran Jutglá, premier buteur de la partie par Nico Gonzàlez.

Nico Gonzàlez, sauveur du Barça face à Elche

Changement payant car, à la 85ème minute de jeu, le jeune milieu de terrain de 19 ans a scellé le sort de la rencontre, en inscrivant le but salvateur, soit le 3ème pour permettre aux siens de renouer avec la victoire (3-2).Il a fait parler la poudre sur une passe décisive du jeune Gavi.Donc, « Les Babies » du Barça ont brillé.

En fait, il s’agit du deuxième but consécutif en Liga pour Nico après celui planté à Osasuna, lors de la précédente journée durant laquelle le Barça avait été tenu en échec (2-2).

Le Facteur Haïti (LFH)