Accueil ACTUALITÉS

Francessk Jean-Baptiste remporte la 1ère édition du concours Miss Inter-Association (MIA)

La grande finale de la première édition du concours Miss Inter-Association(MIA) a été organisée le samedi 3 septembre 2022 dans l’enceinte de l’église de Dieu en Christ de Carrefour. Francessk Jean-Baptiste, membre de l’AJEBASH, est sacrée “MISS” de cette dernière, alors que Wendricheka Pierre, membre de l’AJEDECC, est la 1ère Dauphine, Ange-Mica Francillon, membre de l’AJEDECC 2ème Dauphine et Paulencia Momplaisir, membre de l’AJEBASH a occupé la quatrième place.

LE FACTEUR HAÏTI, le 6 Septembre 2022._Elles étaient six au départ qui ont démarré ce concours de beauté et de connaissances. Six belles jeunes filles, âgées entre 15 à 22 ans, aux talents multiples et un centre d’intérêt commun, celui de repartir avec la couronne de MIA 2022. Malheureusement, deux d’entres elles n’ont pas eu leurs tickets pour cette grande finale. Malgré leurs efforts, elles n’ont pas pu obtenir la bénédiction du jury et celle du public. Ce dernier de son côté, pouvait voter pour sa postulante préférée. Le concours MIA 2022 a déroulé sur plusieurs phases, au cours duquel les postulantes ont présenté les projets qu’elles vont réaliser après d’être sacrer Miss, exposé leurs talents, développer leurs connaissances générales.

Selon les organisateurs, ce concours se veut le leitmotiv pour les booster, pour motiver les jeunes filles dans nos assemblées qui sont bourrées de talents et celles qui ont peur d’exterioriser leurs compétences. Car, fort souvent, on les fait comprendre que leur place c’est la cuisine. Les organisateurs de ce concours avec beaucoup d’humilité, veulent démystifier cette tendance. En outre, ils ouvrent une nouvelle voie pour ces filles. Ils croient que les femmes/filles ont leur partition à jouer dans les assemblées, dans la société afin d’apporter un son agréable dans leur communauté.

Elles sont toutes passionnées de lecture, du tourisme, de voyage et de cinéma. Au delà de toutes ces passions, elles veulent apporter leur contribution au développement de leur communauté, de leur pays. À en croire, Francessk Jean-Baptiste, elle a participé dans ce concours afin de faire passer un message aux filles et femmes de leur communauté. Elle veut faire savoir aux jeunes qu’en dépit de la situation actuelle du pays, il y a encore de l’espoir, martèle la Miss. Elle veut a tout pris combattre la délinquance juvénile dans sa communauté. Pour cela, elle envisage de monter une structure qui se charge de la formation des méprisés, des abandonnés de la société et les offrir un espace pour se reconstruire.

La grande finale MIA 2022 était ponctuée par la prestation des postulantes et la présentation d’un sujet sur la délinquance juvénile. Laquelle présentation a exigé des interactions entre les membres du jury, composé de Madame Guerline Laurent et de Madame Montima Thamara avec les postulantes. D’autres artistes ont embelli la soirée pour le pur plaisir du public. Rendez-vous l’année prochaine pour une autre édition.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)