Accueil ACTUALITÉS

Gabon : Coup d’État militaire contre le Président Ali Bango, réélu pour un 3ème mandat

Le Président Ali Bango Ondimba | @AFP

D’officiers militaires gabonais s’adressant au peuple le mercredi 30 Août 2023, à la télévision, annoncent qu’ils « mettent fin au régime actuel » et annulent l’élection qui, selon les résultats officiels, a été remportée par le président Ali Bongo Ondimba pour une 3ème fois.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Août 2023._Le président Ali Bongo a remporté mercredi un troisième mandat à l’élection présidentielle avec 64,27% des suffrages.

C’est du moins ce qu’a annoncé le Centre électoral gabonais (CGE), à l’issue d’élections générales retardées et dénoncées comme frauduleuses par l’opposition.

Quelques heures après la proclamation des résultats, d’officiers militaires du Gadon, à travers un Coup d’État, prennent le pouvoir des mains d’Ali Bango Ondimba.

Le Président Ali Bango Ondimba | @AFP

Dans un discours prononcé à la télévision gabinaise, ils ont déclaré : “Aujourd’hui, notre pays traverse une grave crise politique. Nous avons observé une gouvernance irresponsable et imprévisible qui a entraîné une dégradation constante de la cohésion sociale qui risque de conduire le pays au chaos […] nous avons décidé de défendre la paix en mettant fin au régime en place en annulant la dernière élection”, a rapporté France 24 via des journalistes de l’AFP.

Ces putchistes se sont présentés comme membres du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI).

Des militaires patrouillent les rues de la Capitale gabonaise | © AFP

Au terme de leur discours, les militaires ont également annoncé que les frontières sont fermées jusqu’à nouvel ordre et appelé les Gabonais au pays et de l’étranger au calme.

Quant au Président Ali Bango, il est placé en résidence surveillée, ont confirmé les putchistes.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)