Accueil ACTUALITÉS

Gonaïves : 2 Magistrats “en danger” , s’alarme la FJKL

Les policiers en détachement avec les Magistrats Louima Louidor et Willence Derivale, juges et juges d’instruction au Tribunal de Première Instance des Gonaïves (Artibonite), ont été rappelés et transférés à Thomazeau, Commune du departement de l’Ouest d’Haïti. Il s’agit de Wilson Simon et Baby Sénatus. En réaction, la Fondation Je Kler (FJKL) dénonce cette décision qui met “en danger” ces Magistrats.

LE FACTEUR HAÏTI, le 4 juillet 2023._ En effet, dans un communié, la Fondasyon “Je Klere (FJKL)” dit avoir appris la nouvelle du rappel sans avertissement et sans remplacement des policiers Wilson Simon et Baby Sénatus en détachement avec les Magistrat Louima Louidor et Willence Derivale.

Ils sont juges et juges d’instruction au Tribunal de Première Instance (TPI) des Gonaïves, dans le département de l’Artibonite.

Selon les enquêteurs de la FJKL, les Magistrats précités sont dans le collimateur du gang Kokorat San Ras logé à Lacroix Périsse pour leur engagement dans la lutte contre le grand banditisme dans le Haut Artibonite.

Dans ledit communiqué, l’organisation de défense des droits humains a dénoncé du fait que l’ordre de transfèrement de manière cavalière desdits policiers attachés à la sécurité rapprochée desdits Magistrats est perçu comme une menace à l’indépendance de ces derniers.

Cette décision met aussi en danger leur vie dans l’exercice de leur fonction, selon l’organisme de droits humains.

En revanche, la Fondasyon Je Klere (FJKL) dit condamner cette manière de faire des autorités policières. Du coup, elle demande l’annulation de cet ordre de transfèrement des agents mis en détachement avec lesdits Magistrats.

Marie Yolène Gilles, Directrice Executive de la FJKL | © Google

“La protection de ceux et celles chargés (es) de combattre le grand banditisme est une obligation pour les pouvoirs publics et une exigence minimale de l’Etat de droit”, rappelle la
FJKL.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)