Accueil EDUCATION

Gonaïves-Éducation : Des étudiants debout contre la privatisation de l’EDSEG

Un étudiant de l'EDSEG s'adresse aux dirigeants | Crédit photo : Wilno Casimir

Des dizaines d’étudiants (es) de l’École de Droits et des Sciences Économiques des Gonaïves (EDSEG) ont bloqué ce mercredi 5 juillet 2023, la Route Nationale #1 au niveau de « Detour Laborde », zone où se situe l’établissement. Ils ont pris cette initiative dans le but de dénoncer le comportement de l’Administration en place qui, selon leurs déclarations, n’engage aucune démarche visant à résoudre la crise qui ronge l’EDSEG depuis environ une année.

LE FACTEUR HAÏTI, le 5 juillet 2023._L’École de Droits et des Sciences Économiques des Gonaïves (EDSEG) est secouée depuis environ un an par une crise sans précédent, provoquant ainsi son dysfonctionnement.

Durant cette période d’inactivité, les étidiants (e) se trouvent dans l’incapacité de retirer leurs documents ainsi que les résultats d’examens qui précèdent la crise.

Ajouter à ces difficultés, ils / elles se plaignent de l’absence d’enseignants dans les salles de classes afin de leur dispenser les cours.

Gonaïves-Éducation : Des étudiants debout contre la privatisation de l'EDSEG
Un étudiant de l’EDSEG s’adresse aux dirigeants | Crédit photo : Wilno Casimir

Mécontents du laxisme des membres de l’Administration de l’EDSEG, plusieurs dizaines d’étudiants ont bloqué ce mercredi, Route Nationale #1 au niveau de « Detour Laborde » afin de forcer les responsables à trouver un dénouement à la crise qui frappe l’institution de plein fout.

Pour se faire, les étudiants protestataires ont entreposé des chaises sur la voie publique pour cracher leur ras-le-bol au nez des autorités administratives de ladite école.

Lire aussi  Haïti-Éducation : "Dia Make-Up Agency" vous offre des bourses et des demi-bourses pour ses 3 ans
Gonaïves-Éducation : Des étudiants debout contre la privatisation de l'EDSEG
Des étudiants s’exposent dans la rue | Crédit photo : Wilno Casimir

Ce mouvemebt pacifique s’était déroulée en présence de policiers garantissant la sécurité des instigateurs.

Selon les dires des étudiants, une litige entre les membres de la Commission de facilitation présidée par Me Dorvilien Octélus et l’équipe dirigée par M. Daniel Dupiton, aux commandes de l’EDSEG, serait à la base de cette crise.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)