Accueil SÉCURITÉ

Gonaïves : Le mouvement populaire anti-gang emporte 4 individus en possession d’armes et de munitions

404
Le Commissariat des Gonaïves/ @C : E .M

Sept (7) présumés bandits en possession d’armes et de munition ont été interpellés par la police le samedi 12 Mai 2023, à bord d’un mini-bus assurant le trajet Gonaïves/ Port-de-Paix. Quatre (4) parmi eux ont été récupérés par des membres de la population gonaïvienne. En colère, ils les ont tués à coups de pierres avant de brûler leurs cadavres devant le Commissariat de police de la Cité de l’indépendance.

LE FACTEUR HAÏTI, le 13 mai 2023._La police des Gonaïves, chef-lieu du département de l’Artibonite a réalisé hier samedi, un important coup de filet dans la région artibonitienne.

En effet, en milieu de journée, les forces de l’ordre ont intercepté un mini-bus de transport en commun à bord duquel se trouvaient pas moins de 7 présumés bandits.

Le mini-bus assurait le trajet Gonaïves / Port-de-Paix, selon les informations recueillies auprès d’un confrère de la presse gonaïvienne qui a échangé avec une source policière de la ville.

Le Commissariat des Gonaïves/ @C : E .M

Après de cette intervention policière, des membres de la population de la Cité de l’indépendance s’étaient rendus au Commissariat et ont récupéré quatre (4) des 7 trafiquants d’armes et de munitions en question.

Ces quatre là ont été lapidés par des membres de la population qui, par la suite, ont brûlé leurs cadavres devant le Commissariat de la ville, dans le cadre du mouvement populaire anti-gang (Bwa kale) lancée le 26 Avril dernier.

Les cadavres des individus tués/ CP : Anonymat

Quant aux trois (3) autres, ils sont placés à la garde à vue de l’institution policière, selon le confrère contacté.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)