Accueil CRIMINALITÉ

Haïti : 3 autres chefs de gang haïtiens sanctionnés par le Gouvernement canadien

Sc L1003738

Le Gouvernement canadien a entériné le vendredi 21 juin 2024, des sanctions économiques contre trois (3) autres gangsters haïtiens pour leur implication dans l’aggravation de la violence en Haïti. Ils répondent respectivement aux noms de Luckson Elan, Gabriel Jean-Pierre et Ferdens Tilus, entre autres, a indiqué la Ministre canadienne des Affaires Étrangères, Mélanie Joly.

LE FACTEUR HAÏTI, le 23 juin 2024._Le Canada a resserré l’étau au cou de trois autres chefs de gangs haïtiens accusés d’implication dans l’augmentation des actes de violence en Haïti. Il s’agit de Luckson Elan, Gabriel Jean-Pierre et Ferdens Tilus, a communiqué le Gouvernement canadien par le biais de la Ministre des Affaires Étrangères, Mélanie Joly.

Quant à Luckson Elan, il est le chef du gang dénommé « baz gran grif » semant la terreur dans le département de l’Artibonite.

Gabriel Jean-Pierre, alias « Ti Gabriel », lui, est le caïd du gang armé basé à Brooklyn, l’un des quartiers situé dans la Commune de Cité Soleil, dans le Département de l’Ouest d’Haïti.

Sc L1003878

Enfin de compte, le Canada a aussi levé le voile sur Ferdens Tilus, chef de file du gang « Kokorat San Ras », dictant sa loi à Lacroix Périsse, dans la Commune de l’Estère, entrée Nord des Gonaïves.

Lire aussi  Opérations policières : 17 bandits tués en Haïti

Selon la Ministre canadienne des Affaires Étrangères, ces gangsters ont porté atteinte à la paix, à la sécurité et à la stabilité d’Haïti.

Elle prévient que le Canada n’entend pas rester les bras croisés face aux exactions des gangs qui terrorisent les personnes vulnérables.

Gang Violence Is Escalating In Haiti And Its Becoming Deadly 1 1024x683

Attendons voir qui seront les prochains chefs de gangs à être sanctionnés par le Gouvernement canadien pour leur implication dans la montée exponentielle de la violence aveugle en Haïti!

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)