Accueil ACTUALITÉS

Haïti : 3 jours de grève générale contre l’insécurité

Une zone de Port-au-Prince lors d'une grève anti-gouvernmentale ( Crédit Photo : LE FACTEUR HAÏTI)

Trois (3) journées de grève générale sont prévues en Haïti les lundi 29, mardi 30 et mercredi 31 Janvier 2024.Durant ces trois jours, la Brigade Syndicale Anti-corruption ( BSAC), instigatrice de cette initiative citoyenne, invite la population haïtienne à rester à la maison en vue de protester contre l’insécurité qui ravage le pays et de forcer les autorités gouvernementales à assumer leurs responsabilités.

LE FACTEUR HAÏTI, le 27 Janvier 2023._ En vue de faire pression sur les autorités gouvernementales haïtiennes pour qu’elles restaurent la sécurité et la paix dans le pays, les Responsables de la Brigade Syndicale Anti-Corruption (BSAC) ont lancé 3 journées de grève générale en Haïti.

« La grève sera observée sur toute l’entendu du territoire national les lundi 29, mardi 30 et mercredi 31 janvier 2024 », a déclaré Sonson Dumé, Coordonnateur Général de cette structure syndicale lors d’une conférence de presse à Port-au-Prince.

Haïti : 3 jours de grève générale contre l'insécurité
Une zone de Port-au-Prince lors d’une grève anti-gouvernmentale ( Crédit Photo : LE FACTEUR HAÏTI)

« Il s’agit d’un ultimatum lancé au Gouvernement dirigé par le Premier Ministre Ariel Henry par rapport à la détérioration du climat sécuritaire d’Haïti, notamment sur les routes nationales occupées par des gangs armés.Il faut que le Gouvernement prenne des mesures drastiques visant à mettre hors d’État de nuire les criminels notoires qui enlèvent, rançonnent, volent, violent et exécutent les chauffeurs, passagers comme les usagers qui bravent le danger et fréquentent les routes nationales », a lancé le Syndicaliste.

Lire aussi  Jacmel : Paralysie des activités à l'hôpital Saint-Michel pour réclamer 27 mois d'arriérés de salaire

Cette grève générale lancée, a poursuivi Sonson Dumé, sera aussi l’occasion pour la BSAC de recommander aux membres du Conseil de la Police Nationale (CSPN) à œuvrer afin de mettre fin à la pratique d’installation des postes de péage instaurés par les bandits, notamment à Mariani, à Martissant, à Morne à Cabri et à Canaan, entre autres, pour soutirer de l’argent pour faciliter le passagers de véhicules et piétons.

Haïti : 3 jours de grève générale contre l'insécurité
Un citoyen entrain de suivre la situation de la rue lors d’une grève d’associations syndicales ( Crédit Photo : Kenley Saint-Jour)

Pour une éventuelle réussite de la grève,le Syndicaliste Sonson Dumé appelle à la collaboration de tous les autres secteurs du pays.

Aussi, le Coordonnateur Général de la Brigade Syndicale et Anti-Corruption dit inviter et encourager les Citoyens et Citoyennes haïtiens (nes) à respecter depuis leurs maisons ce mot d’ordre de grève pour presser le Gouvernement à garantir la sécurité à l’intérieur du pays.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)