Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Administration : La FIFA prolonge le mandat du comité de normalisation de la FHF

Le Mandat du Comité de normalisation de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) a été prorogé d'un an, soit jusqu'au 30 novembre 2023.La décision a été prise par le Bureau du Conseil de la FIFA, dans une correspondance adressée le 11 novembre 2022, au nouveau président dudit comité, le cubain Luis Hernández.

LE FACTEUR HAÏTI, le 15 Novembre 2022._Après avoir bani le Président de la Fédération Haïtienne de Football, Yves Jean-Bart (Dadou) de toute activité sportive pour viols suivis d'abus sexuels sur de joueuses mineures, la FIFA avait installé en novembre 2021, un comité de normalisation à la tête de la FHF.

Cette structure a été composée de Me Jacques Létang (Président), Mme Monique André (membre) et M. Yvon Sévère (membre), entre autres. Ils avaient pour mission de redorer le blason de l'institution et d'organiser les élections pour élire un nouveau président en succession à Yves Jean-Bart.

Le 1er juillet 2021, le Président avait remis sa démission aux autres membres dont leur mandat prendra fin le 30 novembre 2022.Depuis leur prise de fonctions, peu de chose a été réalisée sur le plan administratif.

Me Jacques Létang, ancien Président du Comité de Normalisation de la FHF/ CP : Google

À quinze (15) jours de la fin de la mission des membres restant, le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé de prolonger pour une durée d'un an, le mandat du comité de normalisation de la Fédération Haïtienne de Football (FHF).Leur bail court jusqu’au 30 novembre 2023 au plus tard avec une nouvelle tête à la présidence du comité.

Selon la correspondance de la FIFA, la nouvelle composition du comité de normalisation est la suivante : M. Luis Hernández (président), Mme Monique André (membre) et M. Yvon Sévère (membre).

Deux des membres du comité de normalisation de la FHF / Photo : FHF

Le Bureau dit prendre cette décision en raison du fait que certaines missions clés du mandat du comité n’avaient pas été remplies, arguant aussi la prolongation du mandat des membres arrivant à expiration le 30 novembre 2022, a été prise dans le but principal de permettre au comité de normalisation de mener à bien toutes les missions figurant dans son mandat, peut-on en lire.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)