Accueil POLITIQUE

Haïti : Ariel Henry, un Président en catimini, déduit Himmler Rébu

537

Ancien membre des Forces Armés d’Haïti (FAD’H), l’ancien Colonel Himmler Rébu s’en prend au Premier Ministre Ariel Henry et le responsabilise de tous les « maux actuels » du pays. De l’avis du chef de file de la structure politique baptisée Grand Rassemblement pour l’Évolution d’Haïti (GREH), Ariel Henry est un président en catimini qui dirige le pays comme bon lui semble.

LE FACTEUR HAÏTI, le 27 Mars 2022._ Le Président du Grand Rassemblement pour l’Évolution d’Haïti (GREH), Himmler Rébu exprime ses préoccupations face à la situation actuelle du pays.Dans un enregistrement, il a critiqué l’attitude du Premier Ministre Ariel Henry qui déduit-il, se comporte, en catimini, comme un président du fait qu’il dirige le pays au moyen de ses propres lois et en dehors de la Constitution haïtienne.

Ajouter à cela, Himmler Rébu s’en est pris au Chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) pour avoir livré, dénonce l’ancien Colonel, la population aux commandes des gangs qui deviennent de plus en plus puissants et dictent leur loi partout et ailleurs.Cependant, le Chef du Gouvernement n’a rien fait pour améliorer les conditions de vie de la population haïtienne, poursuit le Président du GREH.

Haïti : Ariel Henry, un Président en catimini, déduit Himmler Rébu
Le Colonel Himmler Rébu aux micros de la presse lors d’une conférence-débat organisée le 10 décembre 2021, à Marriot Hotel/ Photo : Le Facteur Haïti

D’autant plus, Himmer Rébu dit constater le refus d’Ariel Henry d’engager un franc dialogue avec toutes les forces vives de la Nation afin de trouver la solution à la crise actuelle.

En revanche, le leader du Grand Rassemblement pour l’Évolution d’Haïti (GREH) dit appuyer toute forme de mobilisation, notamment celles du 27 et 29 mars qui auront lieu aux Cays et dans la Capitale haïtienne contre l’état critique actuel du pays.

Haïti : Ariel Henry, un Président en catimini, déduit Himmler Rébu
Le Premier Ministre Ariel Henry lors d’une conférence de presse à Primature Haïtienne/ Photo : Samengie François/ LE FACTEUR HAÏTI

En outre, le GREH dit aussi renouveller son adhésion au consensus de la fusion des accords PEN-MONTANA ainsi qu’à la demarche entamé par le Bureau du Tiers du Sénat pour trouver unr issue à la crise.

Fort de fout cela, le chef de file du Grand Rassemblement pour l’Évolution d’Haïti invite la population à prendre part aux mobilisations citoyennes prévues aux dates susmentionnées pour mettre fin une fois pour toute, aux désordres que le Premier Ministre Ariel Henry et alliés imposent au pays.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)