Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Arrestation à Port-au-Prince des jeunes rappeurs « Bourik the Latalay » et « Percutant »

923
Kernizan Wilkinson, alias "Bourik the Latalay"

Les jeunes rappeurs « Bourik the Latalay » et « Percutant » figurent parmi les six (6) individus arrêtés le mardi 25 juillet 2023, à Port-au-Prince. Ils ont été interpellés au moment où ils devaient, selon la police, se rendre à Village de Dieu pour shooter des vidéos, fief du gang « 5 secondes » dont le nommé Johnson André (Izo) est le chef de file. Ces derniers sont aussi accusés d’être membres du gang en question. Des accusations rejetées par l’avocat de « Bourik the Latalay » ainsi que son Manager.

LE FACTEUR HAÏTI, le 31 juillet 2023._Des policiers affectés au Commissariat de Port-au-Prince ont interpellé le 25 juillet 2023, à l’Angle Magloire Ambroise et St Honoré, à Port-au-Prince, six (6) individus à bord d’un véhicule de marque Honda CRV de couleur bleue, sans plaque en arrière.

Ils répondent aux noms de : Kernizan Wilkinson, alias « Bourik the Latalay », Edmond Gesnelson Junior dit « Percutant », Fatal Guerson, Lestin Garlynsky, Juste Ismitchel et François Ricky Butervens, entre autres.

Selon une publication de la Police Nationale d’Haïti (PNH), ces jeunes dont les deux (2) rappeurs devaient se rendre à Village de Dieu pour shooter des vidéos.

Les autorités policières poursuivent en affirmant qu’avant leur arrestation, ces derniers avaient été dénoncés par des membres de la population comme étant membres actifs du gang dirigé par « Izo » du Village de Dieu.

Ils fréquentent très souvent le Village et sontbmembres à part entière dudit gang, a fait savoir la police, en se basant sur les informations fournies à la Police par certains citoyens.

Kernizan Wilkinson, alias « Bourik the Latalay »

Dans l’intervalle, pendant toute la semaine du 24 au 27 juillet 2023, il y avait pas mal d’activités festives au niveau du Village de Dieu et beaucoup d’autres artistes devaient s’y rendre dont des Disk (s) jokey (s), communément appelés DJ (s), a informé la PNH.

Entre temps, le véhicule à bord duquel ils se trouvaient, à savoir, un Honda CRV de couleur bleue et de plaque d’immatriculation : AA-70747, été confisqué, après constat du jugé de Paix, lit-on dans la publication.

Depuis, ils sont gardés à vue, alors que la Direction Centrale de la police Judiciaire (DCPJ) travaille sur leur dossier, ont conclu les responsables.

En réaction, l’avocat de « Bourik the Latalay » ainsi que son Manager qui intervenaient ce lundi matin 31 juillet 2023, sur les ondes de la radio Caraïbes, au journal « Premye Okazyon »,  rejettent d’un revers de mains les faits reprochés au jeune rappeur. Selon son Manager, les 6 jeunes étaient en mission pour le shooting d’une vidéo à Fouchard, mais non au Village de Dieu comme a accusé la police.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)