Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Arrestation de Lovenie Jean Louis, présumée trafiquante d’armes au nom de l’Église Épiscopale

1119

Arrestation hier jeudi 21 juillet 2022, sur la route de l’aéroport de la nommée Lovenie Louis Jean. Elle a été interpellée par des agents du Bureau de Lutte Contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS) de la Direction Centrale de la police Judiciaire (DCPJ) dans le cadre de l’enquête ouverte sur la saisie d’armes et de munitions effectuée à l’Autorité Portuaire Nationale (APN) le 14 juillet dernier au nom de l’Église Épiscopale d’Haïti.

LE FACTEUR HAÏTI, le 22 juillet 2022._Une énième personne a été arrêtée par la police dans le cadre de l’enquête autour de la saisie d’armes et de munitions effectuée à l’Autorité Portuaire Nationale (APN) le 14 juillet dernier, au nom de l’Église Épiscopale d’Haïti. Il s’agit de Lovenie Louis Jean, selon les confirmations de la police.

Activement recherchée par la DCPJ pour son implication présumée dans l’affaire, elle a été appréhendée prêt de son lieu de travail sur la route de l’Aéroport.

Haïti : Arrestation de Lovenie Jean Louis, présumée trafiquante d'armes au nom de l’Église Épiscopale
Lovenie Jean Louis/ CP : PNH

Dans une note rendue publique, la police informe que son interpellation fait suite à celle de deux (2) autres individus dont la nommée Gina J.L Rolls dans le cadre de l’enquête en cours autour du dossier.

Aussi faut-il rappeler que 22 armes à feu dont 19 fusils d’assauts, 140 chargeurs d’armes de différents calibres et plus de 14 mille 600 cartouches ont été découverts dans des containers au nom de l’Église Épiscopale d’Haïti lors d’une vérification conjointement menée par la Police, l’Administration Générale des Douanes et le Parquet de Port-au-Prince, entre autres.

Haïti : Arrestation de Lovenie Jean Louis, présumée trafiquante d'armes au nom de l’Église Épiscopale

De plus, 50 mille billets de dollars contrefaits ont été également confisqués lors de ces fouilles, ont fait savoir les autorités judiciaires, qui sollicitent l’aide de l’INTERPOL afin de mettre la main au collet de deux autres trafiquants vivant aux États-Unis.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)