Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Arrêt de travail à l’École Nationale de Police pour insécurité

Un arrêt de travail a été observé le lundi 4 Décembre 2023, à l’École Nationale de Police (ENP) sise à Frères, dans la Commune de Pétion-Ville (Ouest). L’initiative est l’œuvre des instructeurs de l’institution qui ne savent à quel Saint se vouer face aux multiples attaques des bandits armés dans les parages de ladite école.

LE FACTEUR HAÏTI, le 4 Décembre 2023._Toutes les activités ont été paralysées le lundi 4 Décembre 2023, à l’École Nationale de Police, située sur la Route de Frères, dans la Commune de Pétion-Ville.

Cette paralysie résulte d’un arrêt de travail observé tout le long de la journée par les instructeurs de l’École, selon les informations fournies par un cadre contacé par la rédaction du journal en ligne LE FACTEUR HAÏTI.

Ils s’inscrivent dans cette démarche dans le but de dénoncer les attaques armées orchestrées par des membres de gangs aux alentours de l’institution policière, a poursuivi notre source.

Lors d’une courte visite d’un de nos journalistes sur les lieux, il n’a vu que deux agents montant la garde devant la barrière principale de l’École.Ces derniers ont confirmé qu’ils ont effectivement en grève pour cause de l’insécurité qui règne aux abords.

Haïti : Arrêt de travail à l'École Nationale de Police pour insécurité
Frantz Elbé, actuel Directeur Général a.i de la PNH lors d’une cérémonie à l’École Nationale de Police (ENP) / Crédit Photo : PNH

« Une récente attaque armée contre deux cadres dont une instructrice et son mari est la dernière goutte d’eau qui renverse la vase », ont-ils confié à notre reporter dépêché sur les lieux.

Lire aussi  Nord-Ouest : Le bateau desservant l'Île de la Tortue bientôt opérationnel grâce aux efforts du PAM et la Protection Civile

Ces deux personnes qui ont opté pour aucun enregistrement de leur voix et sous couvert d’anonymat, disent prendre cette décision pour forcer le haut commandement de la PNH à restaurer un climat de paix dans les périmètres de l’École Nationale de Police afin que les employés et cadres puissent travailler en toute quiétude d’esprit et dans la sérénité.

En grève, les instructeurs déclarent être en attente d’une décision concrète de leurs supérieurs hiérarchiques comme condition « sine qua non » à une éventuelle reprise effective des activités au sein de l’École Nationale de Police.

Haïti : Arrêt de travail à l'École Nationale de Police pour insécurité

À rappeler que le 25 Novembre 2022, le Directeur de l’Académie Nationale de la Police Nationale d’Haïti (PNH), le Commissaire Divisionnaire Harington Rigaud a été assassiné, à Pétion-Ville. Il a été tué par des bandits armés devant les locaux de l’École de la Magistrature, sise à Frères.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)