Accueil CRIMINALITÉ

Haïti : Au moins 12 personnes mitraillées par des bandits armés à Delmas 24

Bain de sang à Delmas 24, dans l’après-midi du mardi 11 juin 2024. Selon des informations dont dispose le journal, des bandits armés de la coalition « viv ansanm » ont mitraillé au moins 12 personnes qui accompagnaient un véhicule blindé de la police en provenance de Solino à destination de Delmas 24. De nombreux blessés par balles sont également à déplorer.

LE FACTEUR HAÏTI, le 11 juin 2024._Des bandits armés opérant à Delmas 24, ont abattu par balles dans l’après-midi du mardi 11 juin 2024, pas moins de 12 personnes dans la zone.

Selon des informations receuillies par la rédaction du journal en ligne LE FACTEUR HAÏTI, les personnes tuées accompagnaient un char blindé de la PNH qui quittait le quartier de Solino pour se rendre à Delmas 24.

En cours de route, le char blindé ainsi que plusieurs dizaines de membres de la population qui défilent dans les rues ont buté sur des membres de gangs qui ont ouvert le feu sur eux, faisant ainsi des morts.

Haïti : Au moins 12 personnes mitraillées par des bandits armés à Delmas 24
Une photo d’illustration montrant un mort couvert sous un drap. Il ne s’agit pas effectivement du cadavre du Juge de Paix tué/ CP : Google

Outre les personnes lâchement assassinées lors de l’attaque, d’autres en sont sorties blessées par balles, témoignent plusieurs sources locales au journal.

Ces dernières étaient munies de bouteilles, de bâtons et de jets de pierres, entre autres, rapporte t-on à l’agence.

Lire aussi  Haïti-Santé : La ministre à la condition féminine promet d'accompagner Roselène Estimphil blessée par balles jeudi à Martissant

Elles ont été transportées d’urgence dans des centres hospitaliers de la Commune de Delmas afin de recevoir des soins nécessaires à leurs blessures par balles.

Haïti : Au moins 12 personnes mitraillées par des bandits armés à Delmas 24

Quant aux policiers, ils ont eu le temps de sauver leur peau à bord du blindé en leur possession sous les balles des bandits.

Aussi faut-il rappeler que trois (3) police de l’UTAG ont été tués par des bandits armés dans l’après-midi du dimanche 9 juin 2024, à Delmas 18, dans une ambuscade.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)