Accueil CRIMINALITÉ

Haïti : Au moins 3 policiers de l’UTAG assassinés et un char blindé incendié à Delmas 18

Des bandits armés qui seraient membres de la coalition « Viv ansanm » ont assassiné dans l’après-midi du dimanche 9 juin 2024, à Delmas 18, au moins 3 policiers de l’Unité Temporaire Anti-gang (UTAG) qui partaient en renfort aux habitants de Solino. Les gangs ont aussi incendié un char blindé de la police Nationale d’Haïti (PNH), confirme le journal auprès de plusieurs sources locales.

LE FACTEUR HAÏTI, le 9 juin 2024._Pas moins de trois (3) policiers affectés à l’Unité Temporaire Anti-gang (UTAG) ont été tués le dimanche 9 juin 2024, à Delmas 18.

Ils répondent aux noms de Fermetus Emelin, Clovis Peterson et Piton Wilkens, respectivement 30è, 32ème et 31ème promotion de la PNH.

Selon plusieurs sources locales qui se confient au journal en ligne LE FACTEUR HAÏTI, ils ont été assassinés par des bandits, présumés membres de la coalition « Viv ansanm », alors que les agents partaient en renfort aux habitants du quartier de Solino.

Après avoir descendu les 3 policiers qui assuraient la couverture afin de permettre au char de pénétrer le quartier, les gangs ont brûlé leurs cadavres, poursuivent nos sources locales.

Outre les 3 agents descendus, un char blindé de la police Nationale d’Haïti (PNH) connu sous l’appellation de « Bout Alan » qui avait l’habitude de sillonner les rues de la Croix-des-Bossales a été également brûlé par les bandits.

Ils ont mis le feu au véhicule blindé après que le matériel roulant eut tombé dans un piège tendu par les bandits au niveau de Delmas 18, plus précisément dans les parages de l’entreprise « Chez Polo ».

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)